Ventes de véhicules neufs: Le Québec plus touché que les autres provinces

Ventes de véhicules neufs: Le Québec plus touché que les autres provinces

En attendant les chiffres d’avril sur les ventes de véhicules neufs faites spécifiquement au Québec, voici l’analyse des ventes de la firme DesRosiers Consulting pour l’ensemble du Canada. 

 

Baisse de 75 % des ventes 

Après une baisse de 48,3 % des ventes de véhicules légers neufs au Canada, en mars, c’est une chute de 74,6 % qui s’est produite en avril. Les ventes se sont établies à 45 833 unités, une diminution par rapport aux 180 616 d’avril 2019. 

 

Le Québec plus touché que les autres provinces

Bien que toutes les provinces aient vu leurs ventes s’effacer de plus de la moitié, une disparité importante se remarque entre les régions. Si on se penche sur les variations en pourcentage, les ventes au Québec ont diminué davantage que dans toute autre province, soit une baisse à 84,6 % en avril. À l’autre extrémité du spectre, les ventes à l’Île-du-Prince-Édouard et en Colombie-Britannique ont diminué respectivement de 57,2 % et 57,9 %.

Ces variations dans la performance des ventes d’avril ont été influencées par les mesures mises en place dans ces régions en réponse à la COVID-19, ainsi que par la gravité de la situation au niveau local. 

Le Québec a été parmi les plus rigoureux dans la fermeture des concessions et le plus durement touché par le virus pour ce qui est du nombre total de cas. La Colombie-Britannique, jusqu’à présent, a géré une éclosion moins étendue. 

Une grande partie du Canada a commencé la lente marche vers la réouverture et la levée des mesures pandémiques plus agressives. Cependant, la situation reste fluctuante et d’importantes variations régionales devraient se poursuivre au cours des prochains mois.

 

Catégories: Statistiques

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<