Une filière tunisienne prend forme en Beauce

Pendant qu’une filière philippine s’établit chez les concessionnaires de l’Abitibi, dans Chaudière-Appalaches, plus précisément en Beauce, c’est la Tunisie qui vient à la rescousse de l’industrie automobile.

 

Groupe Vallée Automobiles

Depuis le début du mois de septembre, le Groupe Vallée Automobiles, à Saint-Georges, a assisté à l’arrivée de cinq employés, originaires du pays situé au nord de l’Afrique. « Et un sixième doit s’ajouter d’ici la fin du mois d’octobre », affirme Billy Poulin, copropriétaire et directeur des ventes de véhicules d’occasion de la concession Volkswagen. L’entreprise détient également un atelier de carrosserie.

À l’aide d’une agence de placement, Vallée Automobiles a pu recruter trois mécaniciens, deux spécialistes en esthétique ainsi qu’un débosseleur. « La plupart d’entre eux parlent très bien français », ajoute Billy Poulin. Les employés tunisiens qui seront retenus à la suite d’un trois mois de probation seront invités à demeurer pendant au moins deux ans. « L’objectif est bien sûr de les garder le plus longtemps possible et de faire venir leur famille », mentionne Billy Poulin.

 

L’idée commence à prendre de l’expansion 

L’initiative de l’entreprise beauceronne a commencé à faire jaser. « D’autres concessionnaires de la région nous approchent depuis le début de l’automne pour connaître les procédures de recrutement en Tunisie. On commence d’ailleurs à réfléchir sur la mise en place d’une agence de placement qui permettrait une rotation d’employés selon les besoins des concessions. »

Un dossier à suivre.

 

Sur la photo

Karim Mechergui et Bilel Assili! Tous deux originaires de Tunis en Tunisie, Karim et Bilel seront avec le Groupe Vallée Automobiles pour une période de deux ans afin de prêter main-forte à l’équipe de l’atelier.

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page