Le tuning n'est pas mort… Honda de la Capitale en a la preuve!

Le tuning n'est pas mort… Honda de la Capitale en a la preuve!

Le 26 août dernier, Honda de la Capitale a réussi à réunir plus de 280 passionnés de voitures sport modifiées dans son stationnement, venus y exposer leur véhicule. Il s’agissait de la cinquième présentation de l’événement qui se tient annuellement à la fin du mois d’août.

Plus de 600 personnes se sont rendues chez le concessionnaire du secteur Val-Bélair, à Québec, pour profiter du beau temps, le tout dans une «ambiance festive avec DJ et animation».

«On doit notre succès essentiellement aux réseaux sociaux, une force incroyable», affirme Jean Simard, directeur général de Honda de la Capitale. «Quand on m’avait proposé la formule, il y a cinq ans, je n’y croyais pas trop au début», dit-il, en ajoutant que l’affluence à cet événement lui a prouvé le contraire. Il remercie au passage son équipe qui font de cet événement un succès.

Les véhicules exposés sur place n’étaient pas uniquement des modèles Honda. «C’était principalement des Honda, mais aussi des Acura, il y avait même aussi des Toyota et des Nissan. Il n’y a pas de restriction à cet effet», ajoute M. Simard.

Est-ce que l’événement reviendra l’an prochain? «Bien sûr. Nous avons approché quelqu’un qui est habitué dans l’organisation de ce genre d’événement et il a accepté», répond M. Simard, sans toutefois révéler de qui il s’agissait.

Les véhicules étaient tous modifiés, mais ils peuvent rouler sur la route. «Il n’y avait pas de voiture d’exposition qui ne sortent jamais sur la route. Les gens sur places étaient tous des jeunes, âgés entre 25 et 35 ans», conclut-il.

 

Exposition - Honda de la Capitale.1

Exposition - Honda de la Capitale.1

Exposition - Honda de la Capitale.2

Exposition - Honda de la Capitale.2

Exposition - Honda de la Capitale.3

Exposition - Honda de la Capitale.3

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Paul-Robert Raymond

Actuellement journaliste pupitreur à temps plein au quotidien Le Soleil à Québec, Paul-Robert Raymond collabore également dans les pages Auto et rédige également des textes sur l’aviation dans le même journal. Il a fondé le Magazine AutoLogique dans les années 1990, dans la foulée de l’émergence d’Internet.

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*