Tête-à-tête avec Richard Trevisan, directeur Maserati Canada

Tête-à-tête avec Richard Trevisan, directeur Maserati Canada

Richard Trevisan compte 21 ans d’expérience dans l’industrie automobile. Spécialiste des ventes et de la mise en marché, il a débuté chez Honda en Italie et poursuivi chez smart en Allemagne. Il a d’ailleurs participé au lancement de la puce de Daimler au Canada. Il y a maintenant un peu plus d’un an, il s’est joint à Maserati SpA afin d’en diriger les opérations canadiennes.

 

Trader

Pourquoi Maserati a-t-elle désormais une division canadienne ?

Parce que le marché canadien est très important pour Maserati. Avant même l’ouverture de la division officielle, nous avions déjà sept concessionnaires au pays qui vendaient des produits Maserati. Nous en avons deux au Québec, un à Laval et un à Montréal. Nous voulons être plus proches de nos concessionnaires et des consommateurs. Nous voulons grossir notre clientèle et, donc, notre réseau de concessionnaires. Avec l’arrivée de l’utilitaire Levante, cette stratégie prend tout son sens.

 

Croyez-vous que le rouage intégral est essentiel pour avoir du succès au Québec?

Il est vrai que 98% des acheteurs de Ghibli se procurent le modèle S Q4. Il reste quand même 2% des gens qui veulent conduire en tout temps une propulsion. Je dois dire que notre système à quatre roues motrices est tellement perfectionné qu’on se sent dans une propulsion lorsqu’on le conduit.

 

Quel est votre client-type?

Un client qui recherche des voitures de performance haut de gamme, qui veut un véhicule unique et différent, lequel lui offrira une expérience de conduite extraordinaire et, finalement, un produit de conception italienne. Il y a plusieurs particularités uniques à Maserati, comme le son du moteur, un son purement mécanique.

 

Comment distinguer Maserati de Ferrari?

D’après moi, Maserati est plus traditionnel et plus authentique. Il n’existe pas non plus de Ferrari à quatre portes. Nous représentons le luxe et la performance pure mais sans tomber dans une opulence démesurée. Nous sommes à la fois modernes et traditionnels. Nous mettons de côté le flafla afin que le conducteur puisse se concentrer sur le plaisir.

 

L’âge moyen de votre clientèle ?

Pour la Quattroporte, environ 50 ans. Mais nous voulons la rajeunir.

 

Qu’est-ce qui viendra après l’utilitaire Levante?

Je ne sais pas! Plus de produits, c’est sûr. Nos modèles existants Ghibli et Quattroporte peuvent encore grandir.

 

Quel pourcentage de votre clientèle a recours à votre programme de personnalisation Bespoke ?

Une Maserati est déjà unique, même telle quelle chez le concessionnaire. La personnalisation touche peut-être 20% de modèles, mais ceci ne veut pas dire que nous n’avons pas de diversité.

 

LA GAMME MASERATI

Ghibli / S Q4 : 83 800$ / 92 950$

Quattroporte S Q4 / GTS : 121 400$ / 161 400$

GranTurismo Sport / MC / Mc Centennial: 152 600$ / 172 950$ / 189 900$

GranTurismo Cabriolet / Sport / MC / MC Centennial Edition: 167 450$ / 172 650 $ / 184 900 $ / 199 900$

Levante / Levante S : 88 900$ et 98 600$

 

LES VENTES EN 2015

  • Monde: 31 083
  • États-Unis: 11 676
  • Canada: 507
  • Québec: 99

 

LES VENTES PAR MODÈLES AU CANADA EN 2015

  • Ghibli: 365
  • Quattroporte: 77
  • GranTourismo (Coupe & Cabrio): 65
  • Levante: en vente chez nous en septembre

 

Maserati Ghibli S Q4

Maserati Ghibli S Q4

Maserati Ghibli S Q4

Maserati GranTourismo

Maserati GranTourismo

Maserati GranTourismo

Maserati Levante

Maserati Levante

Maserati Levante

Maserati Quattroporte Ermenegildo Zegna

Maserati Quattroporte Ermenegildo Zegna

Intérieur de la Maserati Quattroporte Ermenegildo Zegna

Richard Trevisan, directeur Maserati Canada

Richard Trevisan, directeur Maserati Canada

Richard Trevisan, directeur Maserati Canada

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<