Cyril Dimitris, directeur gestionnaire Lexus/Scion Canada

Tête-à-tête avec Cyril Dimitris, directeur gestionnaire Lexus/Scion: Deux marques, une mission

Personnellement, je veux développer deux marques. Et ça commence par un bon produit. Une fois le bon produit en main, on développe un style de vie (lifestyle) et une saveur autour de ce produit. Ma démarche est la même pour les deux marques. Développer une marque signifie connaitre son client type, ce qui le motive et lui donner ce qu’il veut voir autour de la marque afin de lui permettre de s’attacher émotivement à celle-ci.

 

Comment Lexus a-t-elle pu se forger une image aussi forte comparativement à Infiniti et Acura ?

Je crois que ça commence avec l’ADN de la marque. Son côté rationnel jumelé à notre ingénierie irréprochable a créé une bonne fondation. N’oublions pas l’excellent design. Ça nous donne des véhicules qui performent mieux que les compétiteurs dans leur segment et qui affichent un design agressif et éloquent. Lexus est un parfait exemple de mariage entre le rationnel et l’émotion, surtout depuis que notre président, M. Toyoda, s’est activement impliqué dans Lexus pour y insuffler sa passion de l’automobile. Ça paraît beaucoup.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page