TalkAUTO : d’hier à aujourd’hui

TalkAUTO : d’hier à aujourd’hui

TalkAUTO… Cet événement occupe une place spéciale dans ma carrière. J’y ai assumé plusieurs rôles depuis sa création en 2012. Au fil du temps, j’ai eu le plaisir de participer à son organisation, d’animer des discussions, de présenter mon travail, de réseauter avec mes pairs, de mettre des articles promo dans des sacs, de rencontrer de nouvelles personnes et de m’asseoir pour écouter le savoir automobile et commercial partagé par les grands de l’industrie. Par : Brian Murphy, VP Recherche et Éditorial, Canadian Black Book

Sirius: Série Mondiale

La première année, je me rappelle clairement à quel point nous étions inquiets de ne pas remplir la salle. Nous avions un nombre respectable d’inscriptions, mais il restait à voir si assez de participants allaient se montrer pour justifier les efforts mis à créer cette conférence. Le 14 novembre 2012, le jour arriva enfin et tous nos soucis furent apaisés. Plus d’une centaine de collègues de l’industrie se sont présentés.

À peine deux ans plus tard, nous étions inquiets pour autre chose le jour de TalkAUTO : avions-nous assez de chaises ? Les organisateurs chez Canadian Black Book et J.D. Power ont dû se tenir debout au fond de la salle pour permettre aux participants de s’asseoir. Aujourd’hui, l’événement accueille plus de 400 participants chaque année.

J’ai une perspective unique étant donné que j’ai travaillé pour les deux commanditaires en titre de TalkAUTO, par le passé avec J.D. Power et maintenant avec Canadian Black Book. Ma carrière a fait que mon horaire de voyage a toujours été plutôt chargé, mais ça a toujours été important pour moi de me rendre en personne à TalkAUTO pour absorber la sagesse des conférenciers et recevoir les dernières nouvelles des acteurs du milieu automobile canadien. D’ailleurs, j’ai aussi pu partager mes connaissances lors de mes propres présentations (que je prends toujours un temps infini à préparer).

 

C’est ce contenu et les gens qui le fournissent qui font de TalkAUTO un rassemblement aussi incontournable.  

 

Le plus beau compliment qu’on pourrait faire à cet événement serait de dire que son contenu semble toujours pertinent et qu’il touche les questions les plus brûlantes de l’industrie. C’est ce contenu et les gens qui le fournissent qui font de TalkAUTO un rassemblement aussi incontournable.  

Pour moi, tous les efforts nécessaires pour que ce jour puisse avoir lieu sont récompensés chaque année après TalkAUTO quand je reçois de nombreux courriels de participants qui aimeraient avoir une copie des présentations qu’ils viennent de voir. Ça prouve que les sujets traités offrent une réelle valeur aux participants. Et je sais que je ne suis pas le seul organisateur à recevoir ce genre de demande.

Personnellement (et sans vouloir me vanter), j’ai été flatté de me faire dire par les représentants d’un constructeur automobile à quel point ils avaient aimé ma présentation. Ils l’ont d’abord fait circuler dans leurs bureaux canadiens, puis de l’autre côté de l’océan chez la société mère, où elle est devenue un outil de planification utile.

Je me souviens aussi d’une réunion avec la haute direction d’une institution financière pour discuter d’un sujet précis lié à l’industrie automobile. J’ai remarqué qu’un des directeurs semblait partager mon opinion, ce qui est toujours bon signe. À un moment, il a ouvert le tiroir de son bureau pour en sortir ma présentation TalkAUTO imprimée en disant qu’il l’avait eue l’année précédente et que ce dont nous étions en train de parler se trouvait sur la cinquième diapo ! C’est le genre de chose qui justifie totalement la quantité déraisonnable de temps que je mets à préparer ces documents !

 

Rassembler les constructeurs, les concessionnaires, les fournisseurs, les fabricants de pièces, les chercheurs et les médias en un même lieu offre des possibilités sans limites.

 

TalkAUTO est une véritable occasion en or de réseauter pour l’industrie automobile canadienne. Étant donné le nombre de constructeurs dans la région du Grand Toronto, on pourrait croire que de tels événements sont chose courante, mais elles ne le sont pas. Rassembler les constructeurs, les concessionnaires, les fournisseurs, les fabricants de pièces, les chercheurs et les médias en un même lieu offre des possibilités sans limites. J’ai personnellement vu des relations d’affaires importantes se créer, des marchés se conclure et même des emplois être obtenus par l’intermédiaire de TalkAUTO.

Mais tout n’est pas toujours parfait. En 2017, durant ma présentation, il y a eu une légère confusion lorsque j’ai dit que je travaillais pour J.D. Power au lieu de Canadian Black Book et ça m’a valu quelques sourcils froncés. (Note à moi-même : ne pas faire cette erreur lorsque le patron est assis à quelques mètres.) C’était bien involontaire, mais j’ai tout de même de la chance que Brad Rome ait le sens de l’humour.

Les commentaires que nous recevons sur TalkAUTO sont extrêmement positifs. Pratiquement, la seule plainte que j’entends est que quelqu’un n’était pas au courant de la date et n’a pas pu s’inscrire à temps ou réaménager son horaire pour y assister !

TalkAUTO Canada 2018 aura lieu le 7 novembre, alors marquez ce jour sur votre calendrier ! Vous pouvez déjà vous inscrire au www.talkauto-canada.com.  Oh, et c’est gratuit ! Pas question pour moi de manquer ça !

 

Catégories: Industrie

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*