StromVolt va construire une usine de cellules de batteries au Québec

Le Québec accueillera la première usine de cellules de batteries au lithium-ion du Canada. Elle sera construite par la société ontarienne StromVolt Americas dans le cadre d’ententes conclues avec Delta Electronics de Taïwan.

Maxime Vidricaire est le PDG de cette entreprise de Mississauga qui a été créée en août dernier. Il a fait cette annonce mardi durant la conférence virtuelle EV-VÉ 2021 de Mobilité électrique Canada. 

M. Vidricaire promet une usine de fabrication incorporant un centre de recherche et de développement. Sa capacité initiale de 250 mWh passera à 10 gWh d’ici 2030. Couvrant une superficie de 400 000 pi ca, ces installations nécessiteront un investissement pouvant atteindre 300 millions de dollars, nous apprend La Presse. 

Dans la jeune trentaine, M. Vidricaire n’a pas annoncé où seront construites ces installations dans la Belle Province. De plus, des sources bien informées nous apprennent que des lobbyistes s’affairent déjà à obtenir du financement d’Ottawa et de Québec pour ce projet.

Maxime Vidricaire est le PDG de StromVolt Americas, une entreprise de Mississauga, Ontario, qui a été fondée en août 2021.

Développer une chaîne d’approvisionnement locale

Dans un communiqué publié le 5 octobre, StromVolt affirme avoir accès à « une expertise essentielle en fabrication de cellules et l’utilisera pour développer une chaîne d’approvisionnement locale, créant un lien direct entre les projets miniers et le secteur en pleine croissance des véhicules électriques. »

Dans un premier temps, donc, M. Vidricaire souhaite voir son entreprise devenir fournisseur privilégié des fabricants québécois de VÉ comme Lion, Taiga, Kargo et NovaBus. Par la suite, il entend s’attaquer au marché international.

Dans un esprit d’économie circulaire, il compte aussi développer un partenariat avec les centres de recyclage de batteries pour intégrer les minéraux récupérés à sa production de cellules. 

« Les ententes entre StromVolt et Delta Electronics sont un tournant décisif pour la fabrication de cellules en Amérique du Nord. Grâce à cette collaboration étroite, nous obtiendrons une technologie de pointe, un encadrement complet sur place lors de la construction de l’usine et de l’équipement neuf. Ce partenariat va grandement réduire le temps de démarrage de l’usine et éliminer les incertitudes liées à un projet aussi ambitieux », explique Maxime Vidricaire dans le communiqué publié par son entreprise.

StromVolt dans les traces de Stromcore

M. Vidricaire est également directeur du développement des affaires de Stromcore Energy. Fondée en 2016, cette entreprise qui occupe les mêmes locaux de Mississauga se spécialisée dans la fabrication de batteries au lithium-ion destinées aux monte-charge de 24, 36, 48 et 80 V. 

Fait à noter, en Amérique du Nord, 60 % des monte-charge sont déjà électrifiés, cependant la quasi-totalité de ces véhicules emploie des batteries au plomb.

Photos : StromVolt

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page