Toyota CH-R et Stephen Beatty

Salon de l'Auto de Québec: les bolides et les personnages à connaître

À l’intérieur du Centre de foires et du Pavillon de la jeunesse (les deux bâtiments reliés par une passerelle), plusieurs constructeurs, représentant autant des marques populaires qu’exotiques, se sont présentés devant les médias au matin du 29 février pour dévoiler leurs plus nouveaux modèles.

Texte et photo: Stéphane Quesnel
 

Parmi les plus impressionnants bolides, mentionnons que McLaren en est à sa première visite au Salon de l’auto de Québec et que ses trois machines à adrénaline, dont la 675L produite à seulement 500 exemplaires, ne manquent pas d’attirer l’attention. Elles sont toutefois en bonne compagnie, aux côtés des Ferrari, Maserati, Rolls-Royce, Bentley, Jaguar, Aston Martin, Lotus, Lamborghini et Bugatti réunies également dans la Vieille Capitale pour la fête de l’automobile qui se poursuivra jusqu’au 6 mars.

La Bugatti Veyron, d’ailleurs, avec son étiquette de 2 millions de dollars, s’avère la plus dispendieuse des modèles exhibés, et aussi la plus puissante grâce à ses 1200 chevaux qui promettent un 0 à 100 km/h en 2,2 secondes et une vitesse de pointe de 430 km/h !

À un autre échelon, certainement plus abordable, Toyota peut se targuer d’avoir fait tourner plus d’une tête lors du dévoilement du C-HR. Ce prototype donnera naissance à un véhicule qui devait d’abord porter le sceau Scion mais qui arborera finalement l’écusson Toyota étant donné la récente décision du constructeur de faire migrer les modèles Scion vers la marque maitresse.

 

 

 

Texte intégral:

Pour la présentation du concept C-HR, le v.-p. des affaires de Toyota Canada, Stephen Beatty, et son directeur régional du Québec, Jocelyn Daneau, ont eu l’honneur de dévoiler ce modèle très attendu.

Avec cette primeur canadienne, il y a de fortes chances que le CH-R vole la vedette au Salon de l’auto de Québec 2016. L’impressionnant prototype donnera naissance à un véhicule grand public qui redéfinira le segment des utilitaires hybrides plus tard cette année.

Au stand de Lamborghini Montréal, Bernard Durand, directeur des ventes de John Scotti Auto Lotus, a dévoilé une Lamborghini Huracan plus « abordable ». En effet, la LP 580 est à vous pour la modique somme de 234 000$. C’est tout de même 45 000 $ de moins que le prix de la LP 610 affiché à 279 000$….

Une forte première présence à Québec pour McLaren qui y a lancé son modèle d’entrée de gamme, la 570S. Villio R. De Cubellis a profité de l’occasion pour annoncer que la première concession McLaren au Québec sera érigée à Laval dès cette année. On le voit ici devant la spectaculaire 650S Spider.

Au stand de Moteurs Décarie (dépositaire Aston Martin, Bentley, Jaguar et Land Rover), Mak Phimmasone, représentant des ventes, pose devant la Vanquish et annonce l’arrivée de la prochaine DB9 en cours d’année.

Steve Martin, directeur des ventes de Jaguar et Land Rover pour le Québec, a exhibé la Project 7, i.e. une F-Type qui constitue la Jag la plus puissante jamais produite. Un hommage à la D-Type qui avait livré des performances remarquables il y a 60 ans aux 24 heures du Mans.

Chez Ford, le directeur général, Pierre Trudelle, a dévoilé la Ford Fusion 2017 qui annonce un meilleur encadrement de la gestion de la consommation de carburant pour aider le conducteur à économiser encore plus à la pompe.

Chez GM Canada, Mark Khoury a montré en première canadienne la Bolt, une toute nouvelle voiture électrique qui promet une autonomie de quelque 300 km à l’aide d’une seule charge, puis de 145 km supplémentaires grâce à une recharge de 30 minutes. Les concessionnaires Chevrolet l’attendent à la fin de 2016 ou au début de 2017.

Au stand de FCA, c’est la nouvelle fourgonnette Chrysler Pacifica qui trône sur le podium. Daniel Labre, responsable des relations publiques, était sur place pour répondre aux nombreuses questions des médias.

Amyot Bachand, relationniste pour Subaru Canada, a profité de son dernier mandat officiel avant son imminente retraite pour expliquer que le concept de la berline Impreza montré à Québec ressemble beaucoup au modèle de production qui fera bientôt son apparition sur le marché.

Daniel Dallaire, directeur des opérations aux ventes de Mitsubishi Motors Canada, était heureux de dévoiler la Mirage G4, une version plus cossue de la berline abordable qui arrivera au printemps. Il a également annoncé que la version de base est maintenant vendue au prix plancher de 9 000$, ce qui lui confère la palme de la voiture la moins chère au Québec !

Au stand de Honda, à défaut d’un lancement, Justine Plourde, coordonnatrice des relations avec les médias, était sur place, devant la nouvelle camionnette Ridgeline redessinée, pour répondre aux questions des journalistes.

Du côté de Kia, Philippe-André Bisson, spécialiste de la communication sur les produits, présentait fièrement la nouvelle fourgonnette Sedona qui affiche aujourd’hui une allure plus costaude que les modèles précédents.

 

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page