Concessionnaire automobile virtuelConcessionnaire automobile virtuel

Retour vers le futur du F&A

 

PAP : Je crois que ces voitures apparaitront au Québec d’ici cinq ans, mais je crois qu’il y aura une forte demande d’ici 20 ans. Effectivement, toute l’industrie devra se moduler devant ces nouvelles technologies ; les plans de protections, les centres de réparations, les assurances, les routes et les législations. Produits avantage plus ne fait pas exception, nous sommes des passionnés de l’Industrie et nous avons le privilège d’avoir des contacts aux États-Unis et en Europe pour comprendre l’évolution mondiale du marché.

 

Depuis quelques années, les grandes institutions bancaires offrent de plus en plus de produits jadis réservés aux F&A. Considérez-vous votre part de marché menacée ?

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page