Concessionnaire automobile virtuelConcessionnaire automobile virtuel

Retour vers le futur du F&A

 

SSQ : En fait, nos produits sont déjà adaptés à cette réalité, mais la présentation faite au client est différente.

 

Avec une vision encore plus futuriste, que dites-vous des voitures autonomes et des routes intelligentes ? Les financiers devront-ils bientôt développer des produits ?

 

PPP : Je les vois dans un paysage moins hostile que le nôtre, il faut penser aux conditions climatiques et au relief des routes. Dans les zones urbaines, peut-être …

 

SSQ : Je ne le vois pas demain matin, pour développer un produit, il faut une masse critique pour le rentabiliser. Les voitures autonomes ne seront pas accessibles à l’ensemble de la population rapidement. Cinq ans, c’est à la fois proche et loin et pour développer un produit ou l’adapter, ça ne prend pas cinq ou 10 ans.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page