Quoi faire quand on n’a plus rien à vendre : quelques pistes

Par la nature de notre rôle dans l’industrie (tiers 3 = vendre des machines !), la totalité (ou presque) de nos efforts et investissements publicitaires sont généralement concentrés sur des messages très hard-sale, avec des appels à l’action bien présents, un taux, un prix… bref, un message qui s’adresse à l’acheteur en fin de processus. Normal : la fin de mois approche !

Assortir vos campagnes de messages dont l’objectif en est un de notoriété, et non de conversion immédiate, contribue à être entendu par plus de gens.

Les circonstances actuelles sont néanmoins parfaites pour revoir en profondeur les stratégies publicitaires et y faire rayonner davantage l’image de marque, la personnalité de votre entreprise et les éléments qui vous distinguent réellement de vos concurrents. Assortir vos campagnes de messages dont l’objectif en est un de notoriété, et non de conversion immédiate, contribue à être entendu par plus de gens que les 2 % ou 3 % des automobilistes qui sont sur le point d’effectuer une transaction. 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page