Nissan Leaf Usagée

Au Québec, on encourage plus que jamais l’achat de VÉ

C’est connu. Les Québécois sont bien plus consciencieux que les autres automobilistes du continent. Après la Californie, c’est au Québec que l’on retrouve le plus de véhicules électriques par têtes de pipe.

Nissan vient d’ailleurs de féliciter le Gouvernement du Québec pour son Programme Roulez électrique amélioré. Sans relâche, le Québec accroît d’ailleurs, encore, l’accessibilité aux véhicules électriques avec l’introduction d’un projet pilote pour l’achat de véhicules entièrement électriques d’occasion !

 

4000 $ pour vous aider à acquérir un VÉ d’occasion

À compter d’aujourd’hui, le 1er avril 2017, les automobilistes pourront dorénavant profiter d’une aide gouvernementale de 4000 $ pour l’acquisition d’un VÉ ! Eh oui, ce n’est pas un poisson d’avril ! Nissan Canada félicite d’ailleurs le gouvernement du Québec pour ce projet pilote. Ce programme s’adresse donc aux résidents du Québec qui achèteront un véhicule électrique d’occasion.

Dès aujourd’hui, tout acheteur d’une Nissan Leaf neuve pourra recevoir l’intégralité du rabais de 8 000$ au Québec, et tout acheteur d’une Nissan LEAF d’occasion qui n’a jamais été immatriculée au Québec pourra recevoir un rabais de 4 000$… Amenez-en des VÉ au Québec !

De plus, Nissan procédera sous peu au lancement de son propre programme afin d’appuyer l’initiative du Projet pilote pour véhicules électriques d’occasion. Ce Projet pilote contribuera d’autant plus à l’atteinte de l’objectif que s’est donné le gouvernement du Québec d’accroître le nombre des véhicules électriques et hybrides rechargeables immatriculés dans la province en vue d’atteindre les 100 000 unités d’ici 2020.

Le Projet pilote sera limité aux 1 000 premiers demandeurs qui feront l’acquisition d’un véhicule entièrement électrique d’occasion :

  • Ayant trois ou quatre ans d’usage;
  • Provenant de l’extérieur de la Province du Québec;
  • Acheté ou loué auprès d’un concessionnaire;
  • Offrant une garantie d’une durée minimale de trois ans ou 40 000 km et ayant été inspecté et certifié par un constructeur automobile.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page