Provision ProfitTime: éviter les bananes meurtries

Provision ProfitTime: éviter les bananes meurtries

Est-ce possible de rentabiliser davantage la marge de profit d’un véhicule d’occasion ? Dale Pollak, fondateur et pionnier de la méthode de gestion Velocity, dit que oui. 

 

Sirius: Application

Provision ProfitTime

Invité par Trader Corporation, ce passionné de technologie et d’industrie automobile est venu présenter, le 10 octobre dernier, son tout nouveau bébé, Provision ProfitTime, devant plusieurs concessionnaires et grands équipementiers de la région de Toronto. Cette nouvelle méthode, a-t-il dit, va favoriser une meilleure gestion des stocks de voitures d’occasion en fonction de l’investissement que vous êtes prêt à consacrer à chacun de ces véhicules. 

 

Carrières Auto

Comment cela fonctionnera-t-il?

Provision ProfitTime, a-t-il expliqué, va permettre d’attribuer un score d’investissement à chaque véhicule selon son potentiel de profit (Bronze, Argent, Or ou Platine). Ce score va aider le concessionnaire à établir plus clairement le prix du véhicule. Un prix qui sera dicté selon ce qu’il attend du véhicule. Souhaite-t-il le voir partir rapidement ou être plus patient afin d’optimiser le retour sur son investissement?

 

Très bientôt au Québec

Quand cette méthode fera-t-elle son entrée au pays, voire au Québec? « Il faudra attendre quelques semaines », répond Luc Morin vice-président ventes et expérience client Québec chez Trader Corporation. Mais ça s’en vient, dit-il. Nous devrions avoir plus de détails à partager d’ici un mois.

 

Changer sa façon de penser

En attendant, Dale Pollak demeure conscient que cette nouvelle méthodologie demandera aux concessionnaires de modifier radicalement leur façon de penser. Elle préconisera l’utilisation des jours inscrits au calendrier selon la valeur d’investissement d’un véhicule usagé comme un élément clé dans la façon de gérer l’inventaire. « N’oubliez pas, a-t-il dit, plus de la moitié de vos véhicules sont des bananes meurtries. Ils ne vont pas mieux avec le temps. En fait, ils s’aggravent avec le temps. » D’où l’intérêt de bien en évaluer leur valeur.

 

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Claudine Hébert

Passionné de sports et de plein air, de tourisme d’affaires et tout ce qui touche l’univers des PME, Claudine Hébert a collaboré pour de nombreux médias, dont La Presse, Reuters, Ski Presse, Coup de Pouce et Bel ge. Actuellement, elle travaille régulièrement pour le Journal Les Affaires et les magazines Affaires Plus, Camping-Caravaning, Rando-Québec et Automédia.

écrire un commentaire

<