Portrait 2015 (avec statistiques) des véhicules électriques au Québec

Portrait 2015 (avec statistiques) des véhicules électriques au Québec

Le nombre de propriétaires de véhicules électriques au Québec s’élevait à 5 186 en 2014. En 2015, ils étaient 8 421 VE à sillonner les routes de la Belle Province. Ces statistiques démontrent l’intérêt des Québécois à passer à l’électrique à la vitesse « grand vert » !

 

Selon la SAAQ, en 2015, 2 960 propriétaires ont enregistré leur voiture entièrement électrique et hybride rechargeable, une augmentation de 37% par rapport à 2014.

Trader

Une étude de JD Power démontre que 82,5% des conducteurs de VE ont l’intention d’en acheter un deuxième – et du même constructeur par surcroit –, alors que seulement 35% des propriétaires d’hybrides récidiveront.

Question démographie, les hommes dominent le portrait du conducteur électrique dans 86% des cas. Selon un sondage mené par l’Association des véhicules électriques du Québec (AVÈQ), le propriétaire qui choisit la voie électrique est âgé entre 36 et 55 ans et engrange un salaire annuel médian de 65 000$.

 

Statistiques voitures électriques vendues en 2015 au Québec

Chez les 100% électriques, le tableau s’est quelque peu étoffé. Avec l’arrivée de la i8, BMW a plus que doublé ses ventes.

Contrairement aux attentes, la Volt n’inscrit pas d’augmentation mais maintient la première place loin devant la Leaf, qui a elle aussi connu des gains. Ces deux préférées des Québécois distancent facilement les autres candidates (la nouvelle Volt à autonomie améliorée devrait encore mieux performer en 2016).

Au tableau des constructeurs, Kia est certainement heureux des performances de sa Soul EV avec 141 unités vendues. Toutefois, après Chevrolet et Nissan, Ford remporte la troisième place grâce à son offre de trois modèles et un total de 290 unités vendues en 2015.

Parmi les déceptions, la Cadillac ELR a perdu près de la moitié de ses ventes et smart s’essouffle dans une catégorie qui prend de plus en plus d’ampleur.

 

Dépasser les bornes

Plus nombreuses, plus rapides, les bornes de recharge se retrouvent, elles aussi, à accélérer leur présence. À Montréal, lors du Salon International de l’auto de Montréal, le maire Denis Coderre annonçait l’objectif d’implanter 1 000 points de recharge à travers la ville d’ici 2020.

Au cours de l’année, le Circuit électrique d’Hydro-Québec a fourni 46 465 recharges, ce qui fait de lui le meneur parmi les réseaux de bornes de recharge publiques d’Amérique du Nord. À la fin de 2015, 80% des conducteurs de véhicules électriques détiennent une carte du Circuit électrique qui dessert 16 régions du Québec. D’ici la fin de 2016, le Circuit électrique comptera 800 bornes, dont 60 rapides.

De plus, afin de mieux répondre aux différents besoins des utilisateurs du réseau, le Circuit électrique offre maintenant le choix, pour la recharge à 240 volts, entre une tarification forfaitaire et la tarification horaire en fonction de la durée du branchement à la borne.

Au total, le nombre de bornes de recharge publiques en service s’élève à près de 925, soient 891 à 240 volts et 34 à 480 volts. La région de Lanaudière possède le ratio le plus élevé de bornes par personne, certainement un facteur responsable du plus grand nombre d’enregistrements de VÉ dans cette région en 2015.

Chez les hybrides

En 2015, ce sont 17 constructeurs qui offraient plus de 30 modèles hybrides ou une version hybride d’un modèle existant à leurs clients.

Il est toutefois difficile de bien évaluer la réception de l’option hybride chez le consommateur car très peu de manufacturiers révèlent leurs statistiques de ventes. Selon l’AVÈQ, de toute la flotte des vertes, 55% des véhicules sont des hybrides et 45% sont 100% électrique. Toujours selon l’association, en ce qui concerne une voiture hybride, « certains ne voient pas l’intérêt à payer plus pour économiser peu par rapport à une motorisation Diesel. »

Soulignons que le prix des électriques ne suit pas la même augmentation que leurs cousines hybrides. En 2015, Chevrolet offrait même sa Volt à un prix moins élevé qu’en 2014.

Ceci dit, chez Ford, la Fusion hybride a connu une augmentation de 86% en 2015 et 579 unités de la C-Max hybride ont été vendues.

Chez Toyota, les ventes des trois Prius maintiennent leur premier rang avec 2 551 unités vendues en 2015, ce qui représente une augmentation de 8,9% par rapport à 2014.

 

Chevrolet Volt 2016

Chevrolet Volt 2016

La Chevrolet Volt, de loin la plus populaire des électriques en 2015.

Toyota Prius 2016

Toyota Prius 2016

Avec ses Prius, Toyota demeure compétitif dans l’univers des hybrides.

Smart 2016

Smart 2016

Les nouvelles smart séduiront-elles encore ?

Porsche Cayenne Hybride 2016

Porsche Cayenne Hybride 2016

Nissan Leaf 2016

Nissan Leaf 2016

La Leaf de Nissan, la 2e voiture la plus populaire parmi les VE et les enfichables.

Mitsubishi iMiev 2016

Mitsubishi iMiev 2016

La Mitsubishi i-MiEV parviendra-t-elle à obtenir un podium en 2016 ?

Kia Soul EV 2016

Kia Soul EV 2016

Seul utilitaire du segment pour le moment, la Soul EV de Kia conserve sa carrosserie deux tons pour 2016.

Ford Fusion Energi 2016

Ford Fusion Energi 2016

Les performances de ventes de la Fusion Energi de Ford se retrouvent entre la Focus EV et son équivalent C-Max.

Ford Focus EV 2016

Ford Focus EV 2016

Sur les photos:

La Chevrolet Volt, de loin la plus populaire des électriques en 2015.

Les nouvelles smart séduiront-elles encore ?

La Leaf de Nissan, la 2e voiture la plus populaire parmi les VE et les enfichables.

Seul utilitaire du segment pour le moment, la Soul EV de Kia conserve sa carrosserie deux tons pour 2016.

Avec ses Prius, Toyota demeure compétitif dans l’univers des hybrides.

Les performances de ventes de la Fusion Energi de Ford se retrouvent entre la Focus EV et son équivalent C-Max.

La Mitsubishi i-MiEV parviendra-t-elle à obtenir un podium en 2016 ?

Catégories: Actualités, Statistiques

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<