PBS Systems veut séduire les concessionnaires du Québec

PBS Systems veut séduire les concessionnaires du Québec

Déjà plus de 2000 concessionnaires automobiles nord-américains utilisent un logiciel de gestion intégré DMS (Dealer Management System) de l’Albertaine PBS Systems, qui est entièrement dédié à leur industrie. Pourtant, seule une poignée de concessionnaires québécois commencent à découvrir cet outil.

 

« Nous avons actuellement une vingtaine de clients au Québec », indique Lisette Da Costa, directrice des ventes chez PBS Systems, division DMS, territoire du Québec. 

Bien que cet outil de gestion centralisé existe depuis une bonne trentaine d’années au pays, la version francophone n’a été lancée qu’en 2017. Voilà qui explique, notamment, l’arrivée tardive de ce logiciel dans la Belle Province. 

Ce retard, l’entreprise de Calgary, qui compte plus de 300 employés, souhaite le rattraper au cours des prochains mois. Son site Web, pour le moment unilingue anglais, doit complètement être revu avec l’ajout d’une version francophone d’ici octobre prochain, souligne Mme Da Costa. Du personnel technique et de vente francophone (ils sont plus de 15) a également été embauché pour procéder à la promotion, à l’installation du logiciel dans les concessions et, surtout, pour offrir un soutien technique.   

 

Un logiciel unique

Le grand avantage de la plateforme DMS de PBS Systems est qu’elle est la seule à consolider l’ensemble des processus utilisés au quotidien dans une concession automobile. 

Du coup, finis les multiples fournisseurs pour chacune des divisions : « Ventes, service, pièces, comptabilité, ressources humaines, gestion du parc automobile, gestion des pneus d’hiver, gestion des leads (CRM)… tout est concentré dans un même logiciel de gestion, explique Lisette Da Costa.

Notre outil dispose également d’une application mobile pour les ventes qui permet d’avoir le système de gestion (DMS) à portée de main. » Au cours des prochains mois, c’est d’ailleurs Mme Da Costa, diplômée de l’Université d’Ottawa en Administration des affaires et au service de PBS Systems depuis 2006, qui aura pour mission de promouvoir les multiples avantages du logiciel auprès des concessions québécoises.

 

Un congrès pour s’améliorer

Pour justement répondre aux réalités quotidiennes des concessionnaires, PBS Systems organise chaque année un congrès auquel ses principaux utilisateurs y discutent de la façon d’améliorer le produit. « Notre système de gestion a toujours évolué au rythme des besoins des concessionnaires, qui ont bien changé au fil des années, dit Mme Da Costa. C’est pourquoi, lors de cette conférence, on invite les concessionnaires à suggérer des idées pour optimiser le logiciel. » Les concessionnaires participent ensuite au processus de sélection en votant pour les meilleures suggestions. Mme Da Costa rapporte que la meilleure de ces recommandations est généralement ajoutée à la plateforme dans les trois mois suivant la rencontre. 

Cela dit, la directrice des ventes est consciente que l’implantation d’un nouveau logiciel, bien que facilitateur pour l’ensemble des tâches, est loin d’être une sinécure. Mais les concessionnaires ne sont pas les seuls à vivre pareille situation : un rapport du CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations) publié en mai 2018 révèle qu’à peine 10 % des PME au Québec disposent de solutions numériques complètement interconnectées. Pourtant, les deux tiers (62 %) des dirigeants interrogés disent avoir l’intention d’intensifier l’usage du numérique au cours des prochaines années.

Selon Ygal Bendavid, professeur au département de management et de technologies de l’UQAM, le logiciel de gestion intégré est la technologie qui va permettre aux entreprises de prolonger leur durée de vie. Néanmoins, plus une PME va en retarder l’intégration au sein de sa structure, plus elle éprouvera de la difficulté. Car en général, dit-il, lorsqu’une PME décide d’introduire cette technologie, c’est qu’elle a commencé à connaître des problèmes de facturation, de production, de logistique, bref, des erreurs qui pèsent déjà lourd en temps et en argent.

NDLR : Le 21e congrès de PBS Systems pour les professionnels de l’automobile aura lieu du 18 au 20 septembre 2019 à Calgary.

 

 

 

Catégories: Industrie

À propos de l'auteur

Claudine Hébert

Passionné de sports et de plein air, de tourisme d’affaires et tout ce qui touche l’univers des PME, Claudine Hébert a collaboré pour de nombreux médias, dont La Presse, Reuters, Ski Presse, Coup de Pouce et Bel ge. Actuellement, elle travaille régulièrement pour le Journal Les Affaires et les magazines Affaires Plus, Camping-Caravaning, Rando-Québec et Automédia.

écrire un commentaire

<