Le partenariat technologique Renault-Nissan s’attaque à la voiture connectée

 

C’est avec Microsoft que l’alliance Renault-Nissan compte faire des avancées technologiques dans le monde de la voiture connectée. Voilà ce qu’a révélé un communiqué de presse émis en début de semaine par l’alliance.

Des systèmes de navigation avancés, une gestion de l’entretien de pointe, une surveillance des paramètres ainsi que des mises à jour à distance, et autres fonctions font partie des projets envisagés.

Ces technologies serviront également à épauler un programme de véhicules autonomes qui verra le jour d’ici 2020. Entre autres, le partenariat cherche à trouver des solutions pour prendre avantage du temps passé dans le véhicule lorsque celui-ci est en mode autonome. Parmi ces solutions, on envisage une connectivité accrue pour que les utilisateurs (ou conducteurs…?) puissent profiter du temps libre afin d’accéder à leurs documents reliés au travail, à du divertissement ou encore aux médias sociaux.

Une voiture connectée comporte ses avantages sur le plan du service. Par exemple, les concessionnaires pourront être à l’affut, en temps réel, de l’état de plusieurs composantes mécaniques sur les voitures de leurs clients, en plus de pouvoir en savoir plus sur ceux-ci grâce à leurs interactions.

L’alliance technologique Renault-Nissan ne collabore pas uniquement sur le plan de la connectivité pour les voitures de production, cette aliance sert également en sport automobile, avec l’écurie de Formule 1 Renault Sport, où Microsoft est également un partenaire technologique d’envergure.

 

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page