Nomination de Frédéric Mercier: Hyundai dorlote le Québec

Hyundai Canada a décidé de soigner encore plus son public québécois en faisant de Frédéric Mercier son nouveau directeur des produits et des relations publiques pour la Belle Province.

Cette nomination prend officiellement effet aujourd’hui.

Le vendredi précédent, à 17h00, M. Mercier a démissionné de son poste de directeur de contenu chez Québecor, un boulot qui l’amenait notamment depuis trois ans à être le boss du Guide de l’auto, tant du côté du bouquin bien connu que du site Web homonyme.

 

Un besoin évident

Le fait que le Québec représente bon an mal an 30% de la part de marché du fabricant coréen, alors que la province recense le quart de la population canadienne, a incité Jennifer McCarthy, directrice nationale des relations publiques de Hyundai Canada, à demander à son président-directeur général, Don Romano, la permission de débusquer la perle rare qui s’occuperait exclusivement du carré de sable québécois.

Les négociations avec Frédéric Mercier ont d’abord ressemblé à du badinage. « Nous avons échangé à ce sujet sur un ton très léger quand Jennifer a accepté de quitter Nissan pour Hyundai, il y a un peu moins de deux ans. Elle me confiait à l’époque qu’elle ne détesterait pas un jour ajouter un francophone à son équipe », se souvient Frédéric.

Le ton de la discussion informelle était peut-être léger mais, dans l’industrie automobile, il n’est effectivement pas rare de voir un journaliste automobile – le métier de M. Mercier depuis neuf ans – passer dans ce que les médias appellent amicalement le « camp obscur ».

La pandémie plus ou moins derrière nous, le sujet est revenu sur la table à l’automne dernier mais cette fois a viré en discussion beaucoup plus sérieuse.

 

Nouveau départ

Avec une nouvelle maison et un nouveau bébé, de retour d’un congé parental, le journaliste a suffisamment démontré d’enthousiasme lors des entrevues officielles pour éclipser plusieurs autres candidats potentiels.

C’est la première fois que Hyundai Canada s’offre un relationniste spécifiquement dédié au Québec. La compagnie compte déjà au moins Trois fois par jour sur son ambassadrice Marilou, qui a récemment remplacé Guillaume Lemay-Thivierge, mais le travail de Frédéric Mercier sera différent de celui de la blogueuse culinaire.

« En premier lieu, j’aimerais mieux faire connaître les concessionnaires Hyundai (ndlr : ils sont 65 au Québec, bientôt 66). J’aimerais instaurer une ligne de communication entre eux et les médias. Il y a tellement de transactions joyeuses qui passent sous le radar ».

« J’ai l’avantage de savoir ce que les médias veulent. Je ne veux pas leur fournir un contenu prémâché mais je pourrai les aiguiller vers des sujets intéressants », dit celui qui fêtera ses 34 ans ce printemps.

Dans son lot de tâches, le nouveau spécialiste du Wah, qui travaillera au bureau de Brossard en compagnie de gens d’expérience comme le directeur Peter Codispoti et la directrice principales des ventes de district Josée Marin, accompagnera aussi les journalistes lors des évènements de presse, au pays comme à l’étranger.

« Des voyages, j’en ai fait beaucoup. Avec ma fille Estelle et ma blonde, j’apprécie mon petit chez-moi. Mais j’ai quand même hâte de voir dans les hôtels qui a le plus tendance parmi mes anciens collègues à vider le minibar. »

 

Sur la photo d’entête: 

Frédéric Mercier, tout nouveau directeur québécois des produits et des relations publiques chez Hyundai Canada, et Jennifer McCarthy, directrice nationale des relations publiques, ont pris la pose au Salon international de l’auto de Montréal qui bat actuellement son plein au Palais des congrès.

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page