Nissan Canada célèbre le Jour de la Terre

Nissan Canada célèbre le Jour de la Terre

Le 22 avril marque le Jour de la Terre. Cet évènement international, qui en est à sa 48e édition, est probablement la plus grande journée d’action citoyenne observée dans le monde entier. Sensible à l’importance de cette journée pour les Canadiens et pour la célébrer, Nissan Canada étudie l’impact des véhicules électriques sur le monde où nous roulons.

Parmi les faits saillants de cette étude, notons que les véhicules électriques gagnent en popularité. S’ils représentent actuellement moins de 2 % des parts de marché, cette proportion ne peut qu’augmenter : par rapport à l’an dernier, les ventes ont bondi de 120 % en Ontario, et de 68 % au pays.

Les véhicules électriques contribuent non seulement à la santé de la planète, mais aussi à la santé du portefeuille! Au Canada, ils permettraient d’économiser en moyenne 1 936,80 $ par année – sur le carburant seulement. À cela s’ajoutent les programmes incitatifs des gouvernements provinciaux, qui représentent entre 5 000 $ et 14 000 $ d’économies par véhicule acheté.

Enfin, si seulement 10 % des Canadiens remplaçaient leur automobile par un véhicule électrique, les émissions de CO2 seraient réduites de plus de 11 millions de tonnes métriques par année1 ce qui équivaudrait à :

  • planter 292 483 050 semis d’arbre et les laisser pousser pendant dix ans;
  • recycler le contenu de 568 353 camions à ordures;
  • couper l’alimentation électrique de 807 850 habitations pendant un an.

Selon Nissan Canada, les considérations économiques et écologiques ne sont pas étrangères à la hausse continue des ventes. Avec sa toute nouvelle Leaf qui démontre une belle popularité, le constructeur croit bien se hisser au premier rang des ventes des 100% électrique en 2018.

Faire sa part pour célébrer la Terre

Que vous soyez conducteur d’un véhicule électrique ou pas, le 22 avril – et toute l’année- pourquoi ne pas réduire les émissions de CO2 en adoptant de meilleures habitudes de conduite qui profitent à la fois à l’humain et à l’environnement :

  • Réduire la vitesse sur les autoroutes; tous véhicules confondus, la consommation de carburant diminue significativement entre 120 et 100 km/h.
  • Réduire ses destinations uniques en prévoyant un seul déplacement qui inclue plusieurs visites.
  • Faire de l’autopartage; commencer par un seul jour semaine avec un collègue ou un voisin.
  • Et si l’hiver peut en finir… opter pour un tour de bicyclette ou une petite marche !

1 Statistique Canada, Environmental Protection Agency des États-Unis.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*