La Mirai est-elle aussi sexy que ça?

La bonne nouvelle, c’est que les Québécois ont encore le choix de continuer vers les électriques et d’ainsi augmenter une notoriété déjà reconnue à l’étranger ou opter pour « the new kid in town ». Pour ma part, je me considère plus comme un mini wheat givré, j’ai deux côtés, un côté écolo (le givré) et un côté logique.

Pour en apprendre davantage, un texte de Daniel Breton et Pierre Langlois  http://roulezelectrique.com/la-toyota-mirai-au-quebec-un-ballon-gonfle-a-lhydrogene/

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page