La Mirai est-elle aussi sexy que ça?

Et si on continue, en laissant de côté les vraies questions économiques telles que qui payera quoi, combien coûtera un plein, les partenaires seront-ils québécois ou canadiens, les arguments pour sont encore très difficiles à trouver.

Si les conducteurs de voitures électriques identifient eux-mêmes le manque de bornes de recharge comme talon d’Achille -le Québec compte environ 1000 bornes de recharge, dont une centaine rapides – la quasi-absence de station de ravitaillement en hydrogène devrait en refroidir plus d’un. Rappelons ici qu’une voiture électrique quitte la demeure familiale pleine d’énergie le matin.

De plus, si l’on compare le coût d’une borne de recharge pour voiture électrique vs une station de ravitaillement en hydrogène, une brise glaciale devrait se lever. Selon le ministre Pierre Moreau, le gouvernement et ses partenaires devront débourser quatre millions de dollars américains par station. Alors que pour 50 000$, le Québec se dote d’une nouvelle borne à recharge rapide.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page