L’odeur des véhicules serait-elle cancérigène?

Le cuir des sièges, les panneaux, le tapis, le volant… Mmm, que ça sent bon un char neuf ! Plusieurs consommateurs pourraient toutefois déchanter. Une équipe de toxicologues de l’Université de Californie, à Riverside, se questionne sur la dangerosité des odeurs intérieures émises par les véhicules.

D’après les chercheurs Aalekhya Reddamab et David C.Volz, l’intérieur des véhicules contiendrait des concentrations élevées de benzène et de formaldéhyde, deux substances chimiques qui figurent sur la liste de la proposition 65 de la Californie (Prop 65). Rappelons que cette liste comprend plus de 800 produits dont les effets cancérigènes ou la toxicité pour la reproduction sont reconnus par l’État de Californie.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page