LGM veut accélérer la mobilité responsable de tous

Connaissez-vous la certification B Corp ? Pas t’encore ? Les membres de l’équipe du Groupe financier LGM vont y veiller dans les prochaines semaines.

Ce chef de file en matière de produits financiers et d’assurance pour les concessionnaires du Canada vient d’annoncer son engagement envers sa nouvelle vocation sociale : accélérer la mobilité responsable de tous. Ce comportement vise entre autres à aider l’entreprise britanno-colombienne à transférer ses actifs vers un modèle d’investissements qui intègre les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Mais aussi à l’aider à obtenir sa certification B Corp.

À peine 230 entreprises canadiennes détiennent actuellement cette certification octroyée à des organisations à but lucratif qui répondent à des exigences sociétales, environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public.

Cette vocation sociale ne s’obtient pas en un clin d’œil. Pour parvenir à ses objectifs, LGM collabore depuis 2018 avec le Social Purpose Institute (SPI). Cet organisme travaille avec des entreprises de partout au Canada pour intensifier le concept de vocation sociale et définir leur raison d’être au-delà des ventes ou des produits. Il les aide à définir leurs valeurs et déterminer le rôle qu’elles peuvent jouer pour contribuer à la société et au bien commun, au cœur même de tout ce qu’elles font.

« Nous reconnaissons à la fois l’importance de la mobilité au sein de la société ainsi que les problèmes qui ont surgi depuis l’avènement de l’automobile », explique Drew Collier, président-directeur général de LGM. LGM, dit-il, cherche à être un catalyseur de changement dans l’industrie automobile afin d’avoir une portée positive sur la société et l’environnement.

« Le travail que nous avons accompli avec SPI sur notre vocation sociale, poursuit-il, nous a permis de nous adapter en tant qu’organisation et de nous concentrer sur ce qui, selon nous, entraînera le plus de changements dans ces domaines importants. »

Aux yeux de la haute de direction de LGM, il existe de nombreuses possibilités d’apporter des changements positifs dans l’industrie automobile, et ce, pour le plus grand bien des consommateurs et de la société.  « Nous espérons pouvoir inspirer nos partenaires de l’industrie automobile à cerner ces occasions et à agir en conséquence », maintient Drew Collier.

 

 

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page