Léviko Hyundai dans ses futurs locaux en mars prochain (et une spécialisation en VÉ))

Léviko Hyundai dans ses futurs locaux en mars prochain (et une spécialisation en VÉ))

Fruit d’un investissement de 12 millions $, le concessionnaire Léviko Hyundai de Lévis déménagera dans ses nouveaux locaux en mars prochain. 

«Il n’y a pas de retard. Tout va très bien», assure Jean-François Boucher, directeur général de la concession.

«Ça avance. On va arriver avec une aire d’accueil au service de 100 pieds de long sur trois allées, avec une plancher chauffant en céramique. On aura aussi des équipements neufs. On va doubler nos baies de service, passant de 8 à 13 baies mécaniques et 3 baies d’entretien. Il y aura aussi un lave-auto sans contact.»

La nouvelle bâtisse de 36 000 pieds carrés sera sise sur un terrain de 261 000 pieds carrés, où il sera possible d’y stationner jusqu’à 280 véhicules. La nouvelle salle de montre pourra exposer jusqu’à 15 véhicules.

 

Ventes

En ce moment, Léviko Hyundai vend 800 véhicules neufs et 400 d’occasion annuellement. «Avec la nouvelle concession, on s’est fixés un objectif de vente de 1000 véhicules neufs et de maintenir le même nombre de véhicules usagés», relate M. Boucher.

 

Spécialiste des véhicules électriques

Léviko Hyundai veut se spécialiser aussi dans la vente et la revente de véhicules électriques, neufs et d’occasion. «Dans l’usagé, on a des [Nissan] Leaf, des [Chevrolet] Spark, des [BMW] i3, des [Volkswagen] e-Golf et des [Ford] Focus… On commence même à avoir des [Chevrolet] Bolt!», ajoute-t-il.

«Certains clients font le saut quand on leur dit qu’il y a sept ou huit mois d’attente pour avoir leur Ioniq neuve. Ce qu’on fait avec eux, on leur vend une Leaf d’occasion, on leur dit : “Amuse-toi quelques mois avec le temps d’avoir la Ioniq!” et on leur rachète ensuite», explique le directeur général.

Une autre chose que le concessionnaire qui a participé à l’émission Pilote Académie en virage vert de TVA veut faire, c’est d’offrir aux entreprises la possibilité de faire des essais routiers. «On arrive avec des Leaf, des Spark et des Ioniq et on leur offrira la chance de les essayer pendant une heure», affirme celui qui dirige la concession ayant aussi collaboré avec Équiterre et Roulez électrique.

 

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Paul-Robert Raymond

Actuellement journaliste pupitreur à temps plein au quotidien Le Soleil à Québec, Paul-Robert Raymond collabore également dans les pages Auto et rédige également des textes sur l’aviation dans le même journal. Il a fondé le Magazine AutoLogique dans les années 1990, dans la foulée de l’émergence d’Internet.

écrire un commentaire

<