Les pharmas émettent plus de gaz à effet de serre que l’industrie automobile

Les pharmas émettent plus de gaz à effet de serre que l’industrie automobile

Quand il s’agit de pollution et de dommages environnementaux, l’industrie automobile mondiale est souvent parmi les secteurs économiques qui sont les plus pointés du doigt. Pourtant, les pharmaceutiques seraient encore plus polluantes.

 

 

Sirius: Application

L’industrie pharmaceutique produit 48,55 tonnes d’équivalent de CO2 pour chaque million de dollars qu’elle rapporte. C’est près de 55% d’équivalent de CO2 de plus que le secteur automobile

C’est ce que soutiennent des chercheurs de l’Université McMaster, à Hamilton, en Ontario, qui ont analysé les émissions mondiales de gaz à effet de serre que rejette annuellement l’industrie pharmaceutique dans l’atmosphère. Les chercheurs ont concentré leurs analyses sur les émissions directes générées par les activités des principales sociétés ainsi que sur les émissions indirectes générées par l’électricité achetée par ces entreprises auprès de leurs services publics.

Selon eux, les émissions mondiales totales du secteur pharmaceutique s’élèvent à près de 52 mégatonnes d’équivalent de CO2 en 2015, soit 13% de plus que les 46,4 mégatonnes d’équivalent de CO2 générés par le secteur de l’automobile au cours de la même année.

Carrières Auto

« Pourtant, la valeur de l’industrie pharmaceutique est inférieure d’au moins 28% à celle que rapporte le marché automobile », soulève Lotfi Belkhir, professeur associé de la chaire en éco-entreprise de l’institution, dans un article publié sur le site La Conversation. Il s’agit d’un média en ligne indépendant d’information et d’analyse de l’actualité, qui publie des articles grand public écrits par les chercheurs et les universitaires.

Par conséquent, dit-il, l’industrie pharmaceutique produit 48,55 tonnes d’équivalent de CO2 pour chaque million de dollars qu’elle rapporte. C’est près de 55% d’équivalent de CO2 de plus que le secteur automobile qui produit en moyenne 31,4 tonnes par million de dollars, indique le professeur Belkhir.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Claudine Hébert

Passionné de sports et de plein air, de tourisme d’affaires et tout ce qui touche l’univers des PME, Claudine Hébert a collaboré pour de nombreux médias, dont La Presse, Reuters, Ski Presse, Coup de Pouce et Bel ge. Actuellement, elle travaille régulièrement pour le Journal Les Affaires et les magazines Affaires Plus, Camping-Caravaning, Rando-Québec et Automédia.

écrire un commentaire

<