L’ÉcoRandonnée de l’AJAC au service de l’industrie et de ses concessionnaires

L’Association des journalistes automobiles du Canada (AJAC) est bien connue pour son programme des Voitures de l’année. Jusqu’à l’automne, bon an mal an, ses membres (dont votre humble serviteur) multiplient les essais routiers pour déterminer les meilleurs utilitaires et les meilleures automobiles de l’année, une remise de prix qui dessert grandement les consommateurs canadiens.  Texte et photos: Éric Descarries. 

 

Mais saviez-vous que l’AJAC organise aussi annuellement depuis 2012 (sauf durant la pandémie) un évènement baptisé l’ÉcoRandonnée (EcoRun) ? Grosso modo, des journalistes sont invités à conduire une vingtaine de véhicules électriques ou hybrides pendant deux jours afin de mieux se familiariser avec ces nouvelles technologies et, du coup, mieux répondre aux questions du public.

banners

L’édition 2023 s’est déroulée du 13 au 16 mai dans la région de Vancouver. 

 

La conduite zen

Cette activité n’est ni une course, ni un concours. D’un autre côté, outre un petit défi interne qui vise à souligner le participant qui aura eu l’accélérateur le moins énergivore du groupe, on peut dire que les consommateurs s’en sortent gagnants – puisqu’ils seront mieux informés –, de même que les constructeurs des véhicules inscrits à l’ÉcoRandonnée puisqu’il s’agit pour eux d’une vitrine nationale exceptionnelle.

Cette année, ils ont d’ailleurs gâté les journalistes en leur offrant la possibilité de s’échanger entre eux les volants électrifiés de véhicules assemblés par Hyundai (IONIQ 5 et 6), Kia (Niro PHEV et EV), Genesis (GV70 Electrified), Honda (Accord et CR-V hybrides), Toyota (Corolla hybride, Prius Prime et Mirai), Lexus (RX 500h et RZ 450e), Jeep (Wrangler Unlimited Willys 4xe), Land Rover (Range Rover PHEV), Mazda (CX-90 PHEV), Mercedes-Benz (EQE Sedan) et Polestar (2). La balade de plus de 800 kilomètres s’est échelonnée le long d’un magnifique trajet entre Vancouver et Kelowna qui mélangeait les centres-villes, les autoroutes et les chemins secondaires.

Des techniciens mandatés par l’AJAC ont pris soin de noter le kilométrage et les moyennes de consommation affichés au tableau de bord après chaque étape. Les résultats ainsi compilés ont ensuite été remis aux participants pour les aider dans leurs travaux. 

 

AutoMédia a voulu savoir ce que les constructeurs ont pensé de leur ÉcoRandonnée 2023

« C’était une opportunité de vivre une conduite réelle dans un environnement qui facilite la communication entre les participants. L’expérience ne se veut pas parfaite, comme dans une présentation où tout est planifiée, mais s’avère un contact avec la vraie vie. Pour moi, c’est très concluant ! », a dit Ricardo Chan, directeur du marketing de Hyundai Canada.

Pour Romaric Lartilleux, directeur des relations publiques chez Toyota et Lexus, l’ÉcoRandonnée est une occasion unique de rencontrer certains journalistes plus difficiles à rejoindre : « Ainsi, on peut leur démontrer toutes nos technologies », a déclaré celui qui était très fier de promouvoir la nouvelle Toyota Mirai à moteur électrique alimenté par des piles à hydrogène.

Son collègue Brad Horn, responsable des communications pour les produits de Stellantis, était pour sa part heureux d’avoir amené sur les lieux sa toute récente Jeep Wrangler 4xe hybride enfichable : « Nous sommes ici pour confirmer que l’électrification de nos véhicules est bel et bien amorcée. »

Chuck Reimer, responsable des communications pour les produits de Mazda Canada : « Cet évènement est très important pour nous. Cette année, il nous a fourni l’opportunité de présenter notre premier véhicule hybride enfichable dans la catégorie des grands VUS, le Mazda CX-90. »

Dustin Woods, directeur des relations publiques de Genesis Canada, un autre grand supporteur de l’ÉcoRandonnée, était carrément emballé : « D’ici 2025, tous nos véhicules seront électriques. Nous investissons donc dans le futur afin de démystifier l’électrique et pour démontrer que ce genre de motorisation ne convient pas seulement aux courtes distances. » 

Les représentants des autres marques rencontrés à l’ÉcoRandonnée ont tous vantés la raison d’être de l’évènement.

 

De retour en 2024

L’AJAC ramènera l’ÉcoRandonnée à son calendrier l’an prochain et les chances sont bonnes qu’elle se déroule au Québec avec encore plus de constructeurs et de journalistes invités !

   

Sur la photo d’entête:

À chaque étape, les journalistes de l’AJAC discutaient des véhicules essayés entre eux et avec les représentants des constructeurs (Photos Éric Descarries)

 

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Retour en haut
banners