Le chiffre du jour : 63,1 %, des voitures compactes, un point c’est tout

Un pourcentage exprime clairement le déclin des ventes de voitures sur le marché québécois. Au terme des six premiers mois de l’année, les ventes d’automobiles, toutes catégories confondues, ne représentaient que 22,4 % de l’ensemble des ventes de véhicules de promenade. C’est un véhicule sur cinq !

Durant cette période, les Québécois ont acheté un peu plus de 213 000 véhicules, soit environ 48 000 automobiles (populaires, de luxe et de prestige) et 165 000 camions légers (utilitaires, camionnettes et fourgonnettes de toutes catégories).

Il est intéressant de constater que parmi toutes les automobiles vendues, une catégorie ressort du lot plus que tout autre : les voitures compactes. À elles seules, elles ont comblé 63,1 % de la demande en automobiles dans la Belle Province.

Les voitures intermédiaires ont constitué la seconde catégorie en importance avec seulement 11,7 % de l’ensemble des ventes durant les six premiers mois. Viennent ensuite les voitures de luxe compactes et intermédiaires (Acura TLX, BMW Série 3, Mercedes-Benz Classe C, Toyota Avalon, etc.) avec 7,5 % de l’ensemble des ventes de voitures.

Fait à noter, les ventes de la Toyota Corolla (6 508), de la Honda Civic (5 041) et de la Hyundai Elantra (3 371), soit les trois voitures compactes les plus vendues, totalisent 14 970 unités. Cela représente 7,0 % de l’ensemble des ventes du semestre. C’est donc dire, qu’à elles seules, ces compactes populaires ont généré presque autant de ventes que les 25 voitures de luxe recensées.

Photo : Toyota

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page