Le chiffre du jour : 40 bornes pour Trois-Rivières

Cet investissement comprend d’abord l’octroi de 245 000 $ à Roulez électrique pour un projet baptisé Avenue électrique. L’administration de cette station de recharge pour VÉ du centre-ville de Trois-Rivières verra donc à l’installation de 20 bornes. Onze d’entre elles sont destinées à cette station, qui en compte déjà 10. Les neuf autres seront installées dans le Technoparc, le parc industriel et trois autres lieux proches d’entreprises trifluviennes.

Roulez électrique et Innovation et Développement économique Trois-Rivières, l’agence de développement économique de la Ville, investissent également dans ce projet dont le coût total s’élève à 567 000 $.

« En offrant davantage de bornes électriques sur notre territoire, nous améliorons l’accessibilité des stations de recharge et offrons aux voyageurs des occasions additionnelles de découvrir Trois-Rivières », a affirmé le maire de la ville, Jean Lamarche, lors de l’événement organisé pour cette annonce devant les locaux de Roulez électrique.

L’UQTR quintuple ses bornes

Par ailleurs, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) reçoit 190 000 $ également pour installer 20 bornes sur son campus. Elle en comptera alors 26 au total. Accessibles à ses étudiants et employés, mais aussi aux visiteurs, ces bornes représentent un investissement total de 551 000 $, auquel contribue naturellement l’UQTR.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page