Le chiffre du jour : 3 239 Québécois qui n’ont pas honte d’acheter une fourgonnette

L’Autobeaucoup, ça vous dit quelque chose ? C’était le surnom employé au Québec pour annoncer les premières fourgonnettes Dodge Caravan et Plymouth Voyager, en 1984. Cette année-là, leur constructeur parlait d’en produire 400 000 unités pour l’Amérique tout entière.

Aujourd’hui, on est loin d’un chiffre pareil. Le décompte de l’ensemble des ventes de fourgonnette dans la province durant les six premiers mois de l’année l’évoque tristement. Un cynique pourrait même décrire ce maigre résultat en affirmant qu’à peine 3 239 Québécois n’ont pas eu honte de s’en offrir une !

Les ventes du Québec représentent 17,25 % de l’ensemble des ventes de fourgonnettes au Canada.

Déclin phénoménal

Par ailleurs, à l’échelle nationale, les ventes ne sont guère plus impressionnantes. Ce sont 18 782 consommateurs qui ont choisi une fourgonnette au cours du premier semestre pour se véhiculer, eux et leur famille. Cela représente une baisse de 8,56 % par rapport à la même période de l’année dernière, mais de 61,83 % par rapport à la même période en 2011 !

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page