Le Canada Renforce son Infrastructure pour les Véhicules Électriques avec la Création d’un Nouveau Groupe de Travail

Dans une initiative visant à accélérer la transition vers la mobilité électrique, Mobilité électrique Canada (MEC) a annoncé la formation du Groupe de travail de l’Infrastructure au réseau. Ce groupe opère sous l’égide du Conseil des véhicules zéro émission (VZE) du Canada et regroupe des acteurs clés tels qu’Électricité Canada et Électro-Fédération Canada.

L’objectif principal de ce groupe est de faciliter une collaboration efficace entre les fournisseurs d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques (VE) et les services publics. Ce partenariat stratégique permettra d’échanger des données scientifiques et énergétiques essentielles, ainsi que des stratégies politiques pour soutenir le Canada dans sa transition vers les transports électriques.

banners

Les questions clés que le groupe cherchera à résoudre comprennent la quantité d’électricité nécessaire pour alimenter les bornes de recharge, comment cette énergie sera distribuée, et quelles infrastructures seront nécessaires pour un réseau durable. Le groupe abordera également la manière dont la chaîne d’approvisionnement peut collaborer avec les services publics pour respecter les échéances fixées par le Canada.

Daniel Breton, président et directeur général de MEC, souligne l’importance de cette initiative : « MEC est fier de diriger ce groupe. Cette collaboration est essentielle pour créer une transition transparente vers la mobilité électrique. »

Carol McGlogan, présidente-directrice générale de l’Électro-Fédération Canada, exprime également son enthousiasme : « Nous considérons cette collaboration comme un accélérateur clé pour atteindre les cibles de la norme VZE du Canada. Nos membres apportent leur expertise en matière de technologie des VE et de l’infrastructure réseau. »

Francis Bradley, président-directeur général d’Électricité Canada, ajoute : « Nous sommes à l’aube de l’une des transitions les plus importantes au Canada, alors qu’un nombre croissant de personnes se tournent vers les véhicules à zéro émission. Les données seront essentielles pour réduire l’incertitude et améliorer notre compréhension des actions à entreprendre. »

 

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Retour en haut
banners