La multiplication des groupes

La multiplication des groupes

Combien de groupes de concessions au Québec ? Combien de groupes sont constitués de 5 établissements ou plus ? Combien de concessionnaires se contentent d’opérer une seule concession ?

Autant de questions, et bien plus encore, auxquelles ce numéro spécial d’AutoMédia de septembre 2017 cherche à répondre.

À l’été 2014, nous vous avons déjà offert un classement des 10 plus importants groupes du Québec, agrémenté d’entrevues avec leurs propriétaires qui nous racontaient notamment leurs humbles débuts.

Nous récidivons pour au moins deux bonnes raisons.

  1. Trois années plus tard, le phénomène des groupes a grossi au lieu de diminuer et, ce faisant, il bouleverse considérablement le paysage automobile du Québec. C’est ce nouveau panorama que notre travail (de moine, faut-il le préciser) veut vous décrire. 
  2. Notre enquête de 2014 avait suscité un vif intérêt de votre part, chers lecteurs, et nous croyons qu’il en sera de même à la lecture de ces nouvelles données.

J’aimerais en profiter pour remercier les constructeurs canadiens, et particulièrement leurs dirigeants québécois. À l’exception de General Motors, ils ont tous accepté de nous aider à mettre en place les morceaux du gigantesque casse-tête.

Par ailleurs, avec le Tableau des Groupes de 5 concessions et plus, nous avions souhaité aller plus loin qu’une énumération des concessions appartenant à un groupe en demandant au propriétaire des groupes en question de nous communiquer des statistiques générales au sujet de leur organisation. Par exemple, le nombre de véhicules neufs et d’occasion vendus en 2016, et le chiffre d’affaires du groupe.

Ce dernier renseignement nous apparaît tellement pertinent qu’il aurait justifié la création d’un autre tableau. En effet, un classement des groupes par chiffres d’affaires ne serait pas nécessairement identique au classement basé sur le nombre de concessions.

Malheureusement, nous ne pouvons pas pour le moment compléter ce classement parce que des groupes ont choisi de ne pas communiquer les informations demandées. Bien entendu, nous ne pouvons que respecter cette décision. Cela dit, qu’il nous soit permis d’établir une analogie avec les États-Unis. Là-bas, le prestigieux magazine Automotive News établit à chaque année le classement des 150 plus importants groupes américains. Et chacun des 150 groupes recensés acceptent de fournir les statistiques mentionnées, ce qui rend le tableau d’Automotive News encore plus éclairant à consulter.

La morale de tout ça : l’équipe de votre magazine AutoMédia espère qu’elle atteindra au plus vite la popularité d’un Automotive News pour qu’ainsi tous les dirigeants de nos groupes québécois veuillent bien participer sans zone d’ombre à des reportages qui essaient de dresser un portrait précis de l’industrie automobile de la Belle Province.

Enfin, malgré toutes nos précautions, une erreur s’est probablement glissée dans notre compilation, peut-être même plus d’une. Je lance donc personnellement une invitation à vous tous : si vous pouviez rejoindre un membre de l’équipe d’AutoMédia pour corriger l’une ou l’autre de ces erreurs, nous vous en serions très reconnaissants.

Car notre projet est de revenir fréquemment vous informer avec une mise à jour de ces tableaux. Selon nous, seulement de la connaissance précise du présent peut se dégager un futur solide.

Bonne lecture !

 

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<