Toyota Hybride

La mission électrique de Toyota: d’abord les hybrides !

Stephen Beatty : En ce moment, Toyota Canada estime que nos clients peuvent retirer de meilleurs bénéfices avec des véhicules électriques rechargeables qui offrent les avantages d’une conduite électrifiée et moins polluante sans les compromis associés à un BEV. Nous croyons que l’acceptation des BEV par le consommateur aura une lente et constante croissance au cours de la prochaine décennie, avec un rôle de premier plan au sein des communautés urbaines.

 

AM : Si les batteries n’étaient pas aussi coûteuses, est-ce que Toyota offrirait plus de BEV ?

SB : Les BEV semblent avoir accaparer la plupart des projecteurs de l’électrification au cours des dernières années. Mais ils ne sont pas la meilleure solution pour tout le monde. Ils requièrent un long temps de recharge, ils offrent une autonomie limitée, surtout l’hiver, et par-dessus tout, ils sont chers. Pour encourager leur adoption, les gouvernements ont besoin d’offrir de gros incitatifs financiers. Les BEV exigent une coûteuse infrastructure pour supporter leur technologie. Il existe aussi à l’échelle du globe une quantité limitée de matériaux nécessaires pour produire des batteries pendant que la demande, elle, ne cesse de grimper, pas seulement de la part du segment des transports mais aussi de tous les secteurs qui assemblent aujourd’hui des appareils mobiles et connectés. Il est donc vital d’utiliser ces ressources le plus efficacement possible.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page