Toyota Hybride

La mission électrique de Toyota: d’abord les hybrides !

Posez la question à Honda et ils vous répondront qu’ils ont une stratégie similaire à la nôtre. Mais plusieurs constructeurs, qui avaient misé sur le Diesel, ne maîtrisaient pas nécessairement la technologie hybride. Ils ont quand même effectué le saut vers les BEV. Mais ce n’est pas si facile. Ce segment de l’industrie comporte ses propres règles. On croit que si le coût des batteries baisse, il y aura plus de BEV. Mais leurs usines coûtent aussi très cher. Sans parler du coût des matériaux rares qui entrent dans la composition des batteries. Je dirais que d’ici deux ans, le monde disposera enfin de batteries qui changeront la donne. Juste à temps pour notre engagement de 2025 !

Je souligne aussi que les BEV fonctionnent bien au sein d’une infrastructure propre, comme celle du Québec, mais pas dans un monde où le charbon est roi. Dans ces pays, une Prius fait plus de sens qu’un BEV. De même pour les camions, les autobus, etc.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page