La fiabilité des véhicules est en hausse pour une quatrième année affirme J.D. Power

La fiabilité des véhicules serait en hausse pour une quatrième année consécutive selon J.D. Power. Cette conclusion est tirée de l’étude 2021 sur la fiabilité des véhicules qui sonde des automobilistes des États-Unis et dont les résultats ont été annoncés le 18 février.

Comme celles qui l’ont précédé, cette 32e étude annuelle mesure le nombre de problèmes par 100 véhicules (PP100) subis durant les 12 mois précédant par les propriétaires originaux de véhicules ayant trois ans d’âge. Il s’agit donc de véhicules millésimés 2018. 

Dans un communiqué, J.D. Power annonce que son étude 2021 a relevé une moyenne de 121 PP100, ce qui représente une diminution de l’ordre de 10 % comparativement aux résultats de 134 PP100 obtenu dans son étude antérieure. Comme on peut le constater en consultant le tableau ci-dessous, il s’agit de l’amélioration la plus importante depuis 2017.

Dave Sargent, vice-président du secteur Automobile de J.D. Power

« Cette étude confirme ce que nous constatons depuis quelques années », affirme Dave Sargent, vice-président du secteur Automobile de J.D. Power. « Les constructeurs produisent des véhicules de plus en plus fiables. Cela dit, il reste certaines zones grises à corriger. »

L’étude de J.D. Power répertorie 177 problèmes spécifiques regroupés en huit catégories : 

  • Chaîne audio, systèmes d’infodivertissement et de guidage; 
  • Groupe motopropulseur; 
  • Extérieur du véhicule; 
  • Intérieur du véhicule; 
  • Commandes diverses et systèmes d’affichage; 
  • Agrément de conduite; 
  • Chauffage, ventilation et climatisation; 
  • Sièges. 

Les constats de l’étude 2021

Les autos sont plus fiables que les camions légers — De manière générale, les automobiles demeurent plus fiables que les véhicules utilitaires et les camionnettes. 

L’étude de J.D. Power révèle des moyennes de 111 PP100 pour les automobiles, 122 PP100 pour les utilitaires et 130 PP100 pour les camionnettes. 

J.D. Power en tire la conclusion suivante : puisque les camions légers représentent 80 % des véhicules qu’achètent les consommateurs, les constructeurs ont encore du travail à faire pour qu’ils égalent les autos en matière de qualité globale.

Kia, qui a terminé au 3e rang du classement général de cette étude, a aussi été la marque affichant la meilleure amélioration par rapport à l’étude de l’année dernière.

Les marques asiatiques détiennent encore le haut pavé — Les propriétaires de véhicules de marques asiatiques (coréennes et japonaises) ont subi moins d’avaries (115 PP100) comparativement à ceux qui conduisaient un véhicule d’une marque étatsunienne (126 PP100) ou d’une marque européenne (131 PP100). 

Cet écart important favorisant les marques asiatiques est dû essentiellement à Kia, Hyundai et Genesis, les marques du groupe Hyundai-Kia qui, ensemble, ont obtenu une note moyenne de seulement 99 PP100 comparativement à 118 PP100, la moyenne attribuée à l’ensemble des marques nipponnes.

Le modèle le plus fiable parmi tous : la 911 — Le modèle phare du constructeur de Zuffenhausen, la Porsche 911, a été le véhicule le mieux coté de l’étude 2021. C’est la deuxième fois en trois ans que cet honneur revient à la 911.

La Porsche 911 2018 a été nommée modèle le plus fiable dans cette étude de J.D. Power.

Les cinq marques les plus fiables — Lexus a décroché le titre de marque la plus fiable cette année avec un pointage de 81 PP100. C’est la 9e fois en 10 ans que ce titre lui est accordé.

La marque de véhicules de luxe de Toyota est suivie par Porsche (86 PP100), Kia (97 PP100), Toyota (98 PP100), de même que Buick et Cadillac (ex æquo à 100 PP100). Les scores obtenus par chaque marque apparaissent d’ailleurs sur un tableau à la fin de cette nouvelle.

Cinq marques qui affichent une amélioration importante — L’étude 2021 nous apprend qu’un nombre moins important de défaillances ont été déclarées pour certaines marques par rapport à l’étude de l’an dernier. C’est le cas pour Kia qui a terminé avec un score de 97 PP100, soit 35 points de moins qu’en 2020. 

Par ailleurs, Cadillac (100 PP100), Acura (108 PP100) et Hyundai (101 PP100) ont toutes trois vu leur score diminuer de 31 points, alors que celui de Mitsubishi (116 PP100) a perdu 30 points par rapport à l’année dernière. 

Les cinq marques les moins fiables — Comme chaque année, cette étude de J.D. Power a ses perdants. En décrochant le plus haut pointage, Land Rover (244 PP100) s’est méritée le titre de marque la moins fiable comme en 2020. La marque britannique est suivie (dans l’ordre) par Alfa Romeo (196 PP100), Jaguar (186 PP100), Chrysler (166 PP100) et Volkswagen (163 PP100).

Enfin, pour la première fois de l’histoire de cette étude, la marque californienne Tesla y figure et elle a reçu un pointage peu élogieux, il faut l’admettre : 176 PP100. Ce score la placerait entre Jaguar et Chrysler au bas de l’échelle. Cependant, J.D. Power précise dans le communiqué annonçant les résultats de cette étude que ce pointage a été obtenu sans l’assentiment de Tesla. La marque d’Elon Musk ne permet pas à l’entreprise de recherche de sonder ses propriétaires dans une quinzaine d’États où cela serait nécessaire.

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page