Kia dévoile sa vision de l’avenir avec «Boundless for all» et 383km d’autonomie pour sa Niro électrique

Kia dévoile sa vision de l’avenir avec «Boundless for all» et 383km d’autonomie pour sa Niro électrique

Kia a décidé de donner un coup de barre en matière de voitures vertes, connectées et autonomes. Le constructeur coréen a présenté sa vision de l’avenir pour les 12 prochaines années, le 8 janvier, lors du Consumer Electronics Show (ou CES) à Las Vegas.

SiriusXM

Kia a aussi profité de l’occasion pour présenter un concept du Niro tout électrique ayant une autonomie de 383 kilomètres (ou 238 milles).

Dans sa vision nommée «Boundless for all» (ou «sans attache pour tous», traduction libre), Kia promet une panoplie de technologies, présentées sous la stratégie à laquelle il a donné l’acronyme ACE (pour Autonome, Connecté et Éco ou électrique). Un vision qui s’étendra jusqu’à 2030.

«“Boundless for all” est la vision de l’avenir de Kia, dans laquelle tous auront la possibilité de profiter de la valeur infinie que la mobilité du futur apportera. Il s’agit du manifeste de Kia quant à son rôle en tant que fournisseur de mobilité de masse dans le futur», a déclaré Dr Woong-chul Yang, vice-président et directeur du centre de recherche et de développement de Kia. «Les consommateurs restent avec l’idée qu’une auto n’est “seulement qu’un véhicule”. […] “Boundless for all” représente l’avenir dans lequel un véhicule peut être plus que la somme de toutes ses pièces.»

 

Un concept de Niro électrique

Le concept de VUS compact Niro EV présenté au CES promet une autonome de 383 km. L’énergie stockée dans une batterie lithium-polymer de 64 kWh devrait permettre au moteur électrique de 150 kW (équivalent à 201 chevaux) de parcourir une telle distance par recharge. Cette pile utilisera la «nouvelle technologie de production réservée aux véhicules électriques de l’avenir rapproché de Kia».

Ce véhicule s’insère dans le «volet E» de la stratégie ACE. Kia veut mettre sur le marché 16 nouveaux véhicules électrifiés d’ici 2025, incluant un véhicule à pile à combustible (hydrogène) en 2020.

«D’ici 2025, nous proposerons un total de 16 véhicules à propulsion avancée, avec cinq nouvelles hybrides et cinq hybrides rechargeables, cinq nouveaux véhicules tout électriques, et un tout nouveau véhicule à pile à combustible pour le marché de masse», a dit M. Yang.

 

Connectivité et véhicules autonomes

Sur le plan de la connectivité, Kia mise sur la technologie 5G. Le constructeur en fait d’ailleurs la démonstration au CES avec un habitacle intégrant pour une première fois mondialement une connection 5G dans un véhicule, avec un lien en temps réel entre Las Vegas et Séoul en Corée. Kia compte connecter toute sa gamme de modèles de modèles d’ici 2030.

Qui dit connectivité, dit véhicule autonome. À ce chapitre, Kia souhaite commercialiser des véhicules autonomes de niveau 4 dans le contexte d’un projet-pilote de ville intelligente à partir de 2021.

Pour arriver à cette fin, le constructeur coréen compte opérer un parc de véhicules autonomes à grande échelle, testés sur les voies publiques dès 2019.

«La réalité virtuelle, les voitures autonomes et la connectivité du “véhicule à tout” ont déjà été considérées comme des technologies d’un futur lointain. Alors qu’elle deviennent rapidement une réalité, Kia explore maintenant la possibilité de déployer ces nouvelles techologies à ses clients», conclut M. Yang.

 

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Paul-Robert Raymond

Actuellement journaliste pupitreur à temps plein au quotidien Le Soleil à Québec, Paul-Robert Raymond collabore également dans les pages Auto et rédige également des textes sur l’aviation dans le même journal. Il a fondé le Magazine AutoLogique dans les années 1990, dans la foulée de l’émergence d’Internet.

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*