La journée média au Salon international de l’auto de Québec 2017

Les organisateurs du Salon international de l’auto de Québec ont ouvert les portes du salon pour les médias le lundi 6 mars 2017. Plusieurs constructeurs en ont profité pour faire des présentations auprès de la quarantaine de journalistes qui s’étaient déplacés pour l’occasion. AutoMédia était bien entendu présent. Voici un petit compte-rendu.

Texte et photos: Pamela Egan

 

Centre de Foires: Essais routiers de véhicules électriques

La journée, qui devait débuter par les essais routiers de véhicules électriques avec CAA-Québec, s’est vue modifiée en raison de quelques problèmes logistiques, notamment l’arrivée tardive de certains véhicules. Cette situation a donc forcé les organisateurs du Salon de l’auto à faire preuve d’imagination. Résultat, l’essai dans les rues de Québec est plutôt devenu un essai dans une portion du corridor du Centre de Foires au volant de la petite COMS de Toyota. CAA-Québec a toutefois pu remédier à la situation en cours de journée, et les essais ont pu prendre place. Soulignons qu’il s’agit par ailleurs de la quatrième année que l’organisme s’occupe de cette activité. Pour cette édition, CAA-Québec a décidé de proposer seulement des véhicules 100 % électriques et à autonomie prolongée, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’hybride cette année. Les 8 véhicules qui peuvent être essayés sur le parcours de 5,1 km sont : la BMW I3 REX, la Chevrolet Bolt EV, la Chevrolet Volt LT, la Ford Focus électrique, la Hyundai Ioniq électrique, la Kia Soul EV, la Mitsubishi i-MiEV et la Nissan LEAF.

 

 

TEXTE INTÉGRALE

 

Toyota

Le groupe média s’est ensuite dirigé vers le kiosque de Toyota où M. Jocelyn Daneau, directeur régional du Québec, a fait un petit retour sur les ventes de 2016, souligné la présence des camions TRD PRO, de l’espace Toyota Safety Sense, des 4 primeurs régionales, soit la Prius Prime, la Mirai (le véhicule à pile à combustible à l’hydrogène), la COMS en version commerciale et passager, de même que le C-HR, dont le concept avait été dévoilé en primeur canadienne à Québec en 2016. Il a terminé sur la primeur provinciale du constructeur, la Toyota Camry hybride 2018.

 

Ford

L’avant-midi s’est terminé chez Ford alors que M. Nicolas Lacasse, directeur régional des ventes de véhicules région du Québec, a pris quelques instants pour expliquer le concept qui se cachait derrière la pause du dîner intitulé : midi-énergie « Adopter l’essentiel, vivre en grand ». À l’image de l’EcoSport, le repas de l’entrepreneur de Québec Christian Genest, artisan du concept de restauration Buddha Station, proposait une approche novatrice et technologique avec des «poke bowls» qui contenaient des super-aliments. Après quoi, ceux qui le souhaitaient ont pu essayer le simulateur du fameux «lendemain de veille» et découvrir la Mustang 2018 redessinée.

 

Subaru

L’après-midi a débuté dans l’espace de Subaru avec M. Sébastien Lajoie, spécialiste des relations publiques de l’est du Canada de Subaru. Il a discuté de la nouvelle plateforme globale ainsi que de la nouvelle BRZ édition Inazuma.

 

Nissan

Le groupe média s’est ensuite déplacé du côté de Nissan, alors que M. Marc-André Nault, directeur général régional région de l’est de Nissan Canada a discuté du tout nouveau Qashqai ainsi que de la troisième édition de la coupe Micra.

 

BMW

L’après-midi s’est poursuivi chez BMW et Mini où M. Mario Couturier, directeur régional des ventes – Région Est, a présenté différents véhicules, dont la i8, la nouvelle série 5 de BMW et la Countryman du côté de Mini.

 

Volvo

Au kiosque Volvo, M. Hugues Bissonnette, chef de l’exploitation et des ventes Volvo Canada, a présenté les deux nouveaux venus de la famille 90, le V90 et le V90 Cross Country.

 

Audi

Yves Larocque, directeur général sectoriel d’Audi Canada, a dévoilé en grande pompe le nouveau Q5 2018 et la R8 Spyder. Sur la photo : Marie-Josée Bégin, propriétaire et présidente des concessions Audi de Ste-Foy et Audi de Lévis, Carl Boivin, directeur général d’Audi Lévis, Marc Gauvin, directeur général d’Audi Ste-Foy, et Yves Larocque, directeur général sectoriel d’Audi Canada.

 

Pavillon de la jeunesse

Tout le monde s’est ensuite dirigé vers le Pavillon de la Jeunesse pour découvrir, entre autres, la Zone de prestige et la Zone ultime.

 

Lamborghini

Bernard Durand, de Lamborghini Montréal, en avait des choses à exposer cette année. En fait, c’est la première fois que le Salon accueille autant de Lamborghini. En effet, 8 bolides sont regroupés pour souligner le 100e anniversaire de naissance du fondateur de la marque, M. Ferruccio Lamborghini. Au menu : une 400 GT 2+2 1967 évaluée à 735 000 $, une Diablo Roadster 2001 valant 525 000 $, une Murcielago 2008, Huracan LP610-4 Spyder 2017, une Huracan Super Trofeo Race car 2017, une Huracan LP610-4 2017, une Aventador Roadster LP700-4 2017 et une Aventador LP750-4 SV 2017.

 

Aston Martin et Bentley

Maurice Assor, chef de marque Bentley et Aston Martin pour Décarie Motors, a prononcé quelques mots sur le Bentayga de Bentley et sur la DB11 d’Aston Martin.

 

McLaren

Pour terminer la journée, les médias se sont arrêtés dans l’enclos McLaren où le directeur des ventes de McLaren Montréal, Charles St-Roch, a souligné l’ouverture prochaine de la concession McLaren à Montréal et a présenté la 570 GT et la 650 qui se verra remplacée sous peu par la P14.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page