Impact Ford passe en mode unité spéciale

Impact Ford passe en mode unité spéciale

À compter d’aujourd’hui (19 mars) jusqu’à nouvel ordre, la concession Impact Ford de Rivière-du-Loup suspend ses principales activités en concession. Malgré les portes closes, l’atelier mécanique, lui, demeurera ouvert pour y maintenir une unité spéciale afin de répondre aux urgences des équipes des services essentiels.

 

Services essentiels 

« Chez Ford, nous comptons beaucoup de clients tels des policiers, des ambulanciers, des employés de services de télécommunications et d’entreprises de transport. Notre département de service demeure donc ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h afin de répondre aux urgences de cette clientèle, qui inclut également le personnel de santé », soulève Tony Lefrançois, directeur général de la concession louperivoise. 

Trader

Notons que la ville compte actuellement un cas de Covid-19 confirmé.

Le concessionnaire a donc mis sur pied une petite escouade de service composée de deux mécanos qui ont accepté de prêter main-forte et du directeur du département de service, Étienne Ouellet, dont le numéro de téléphone cellulaire, est même affiché sur la page Facebook du concessionnaire.

« Notre équipe de vente sera également accessible par téléphone et à l’aide de divers outils numériques, tels que la messagerie privée de Facebook, Skype, Google Duo », indique le concessionnaire.

Grâce à ces mesures, le concessionnaire d’Impact Ford souhaite emboîter le pas afin d’aplatir la courbe de la pandémie. « Nous voulons protéger la santé du public ainsi que celle de nos employés », dit-il. 

 

Tony Lefrançois, propriétaire de la concession Impact Ford

Tony Lefrançois, directeur général de la concession Impact Ford

Faire notre part

« Depuis déjà quelques jours, je me questionnais sur la pertinence de garder les portes ouvertes. Je lisais les nouvelles d’ici et d’ailleurs dans le monde et j’en suis venu à la conclusion qu’il fallait faire notre part. Les Chinois ont eu besoin de deux mois pour traverser la crise. Si on travaille tout le monde ensemble, on peut nous aussi passer au travers…et peut-être même plus rapidement », commente le concessionnaire. D’autres concessions de Rivière-du-Loup seraient également sur le point d’imiter Impact Ford, soutient Tony Lefrançois.

Enfin, M. Lefrançois souhaite que son personnel puisse rapidement bénéficier du chômage. « Autrement, chaque employé sait qu’il peut compter sur l’entreprise en cas de nécessité », conclut-il.

 

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<