Iceberg acquiert iFinance: À la conquête du marché canadien

« Cette acquisition fait plus que doubler notre volume d’affaires et nous permet maintenant d’offrir des programmes de financement spécialisé encore plus complets aux Canadiens d’un océan à l’autre », dit M. Breton.

 

À court terme

La boule de cristal du PDG prédit que la fusion des deux entités permettra d’ici au 31 décembre 2023 de conclure plus de 150 M$ de nouveaux prêts à la consommation. « Sans doute moitié-moitié avec l’automobile et nos nouveaux créneaux », précise-t-il.

« Nous ne sommes pas seulement en amour avec le monde de l’automobile, nous sommes en amour avec le monde du prêt », confie avec candeur l’homme d’affaires.

« Cela dit, le livre de recettes pour développer le créneau automobile, c’est le nôtre. Nous l’écrivons tous les jours. Depuis juin dernier, nous le déployons dans l’Ontario et dans les Maritimes. Maintenant, c’est au tour de l’ouest du pays. Nous avons un appétit vorace pour la croissance organique et les prochains mois vont le démontrer, sans compter que nous serons à l’affût pour d’autres acquisitions. »

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page