Hyundai Genesis 2017

Hyundai Genesis: Un gros pari

Côté performances, les ingénieurs maîtrisent déjà les gros V8, comme le 5,0L de 420 chevaux de la Kia 900 et de l’Equus. Mais ce n’est pas assez. Les Allemandes ont une tenue de route qui à elle seule convainc les adeptes de délier leur bourse. Que les Genesis se contentent d’un comportement seulement confortable et ce sera fatal.

Voilà pourquoi la marque a poursuivi son recrutement à arrachant Albert Biermann à BMW pour qu’il supervise la création d’un châssis à la fois serein et athlétique. Son équipe a dû camper sur un circuit exigeant comme le Nurburgring pour rendre ses véhicules dignes des performances germaniques.

L’expérience client est le deuxième critère essentiel à l’aulne duquel Genesis sera jugée. Le futur client sera encore plus fier s’il peut raconter à ses voisins de quelle manière on le traite aux petits oignons.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page