Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Notre palmarès des 10 plus grands groupes de concessionnaires du Québec avait beaucoup fait jaser en 2014. Ce Top 10, il ressemblait à ceci :

 

iA-Financement

 

SiriusXM

Trois ans plus tard, où en sommes-nous ? Première constatation, la majorité des groupes ont pris de l’ampleur et plusieurs autres sont nés. En fait, les groupes de concessions sont la tendance de l’heure.

Très paradoxal quand on sait que, il n’y a pas si longtemps, le propriétaire d’une concession devait ruser pour en obtenir une seconde de la même marque. Il inscrivait le nom d’un proche – sa femme, son fils… – sur le contrat du constructeur.

Depuis, la situation a viré «boutte pour boutte», comme dirait l’autre. Une marque comme Nissan, par exemple, encourage des groupes à inclure de plus en plus d’établisse- ments dans leurs activités. Les cas d’ALBI le Géant, de Gabriel et de Beaucage l’illustrent bien puisque ces trois groupes réunissent à eux seuls 16 concessions Nissan sur un total de 62 au Québec, et leur appétit n’est sans doute pas rassasié.

Consolidation par ci, acquisitions par là… Jusqu’où le phénomène ira-t-il? Et fera- t-il disparaître les concessionnaires en solo? Quels sont les avantages à se regrouper ? Avec ces transferts de propriétés qui se signent à prix d’or, est-on au cœur d’un marché en équilibre ou… sur le point d’éclater ?

Voilà tout autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre en analysant les statistiques, en consultant des rapports et, surtout, en menant une vingtaine d’entrevues.

À noter que cette analyse de la situation actualisée en cette fin de Q3 2017 deviendra vite obsolète puisque d’ici la fin de l’année, on coupera le ruban dans une demi-douzaine de nouvelles concessions, telles BMW Lévis (Groupe Ville de Québec), Hyundai du Saguenay à Jonquière (Groupe Pierre Couture), HGrégoire Mitsubishi Laval (Groupe HGrégoire) et Porsche Centre Rive-Sud à Saint-Hubert (Groupe Lauzon).

 

En Bref:

-27 groupes contrôlent 5 concessions et plus , soit 245 concessions, soit 29 % des 835 concessionnaires au Québec.

-14 groupes de 4 concessions contrôlent 56 concessions, soit 7 % des 835 concessionnaires au Québec.

-36 groupes de 3 concessions contrôlent 108 concessions, soit 13% des 835 concessionnaires au Québec.

-72 groupes de 2 concessions contrôlent 144 concessions, soit 17% des  835 concessionnaires au Québec.

-282 concessionnaires du Québec demeurent indépendant, soit 34% des 835 concessionnaires au Québec.

-Sur 835 concessions (bâtisses), 553 (ou 66 %) appartiennent à des groupes et 282 sont indépendantes.

-Seulement 2 constructeurs confient moins de la moitié de leurs concessions à des groupes : Ford/Lincoln (41 %) et GM (45 %)

-Sur 31 constructeurs, 10 s’en remettent totalement (100 %) aux groupes : Acura, Alfa Romeo, Audi, Ferrari, Maserati, Lamborghini, Lotus, Lexus, McLaren et Porsche.

 

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Tous les groupes de concessionnaires du Québec (septembre 2017)

Screen Shot 2017-10-17 at 11.36.28 AM

Screen Shot 2017-10-17 at 11.36.28 AM

 

LA CLEF DE VOÛTE DE NOTRE DOSSIER SPÉCIAL : 835

Au 1er septembre 2017, le Québec comptait en effet 835 concessions automobiles de voitures neuves. Ce chiffre a été compilé à l’aide des listes mises à jour envoyées par les constructeurs à AutoMédia au mois d’août. Cela dit, si nous respections à la lettre notre critère « une adresse civique = une concession » (voir plus bas), nous pourrions ajouter une demi-douzaine de bâtisses à ce total de 835.

 

À NOTER:

-Nous parlons d’un groupe dès que l’actionnaire majoritaire (le « dealer principal ») possède au moins 2 concessions.

-Ces concessions doivent se trouver au Québec.

Une concession = une adresse civique distincte. Ainsi, une concession peut bien être multibannières sous un même toit (Ford/Lincoln ou Honda/Acura ou Chevrolet/Buick/Cadillac/GMC), elle ne constitue dans les faits qu’une seule et même concession. Cela dit, le critère de l’adresse civique distincte pose problème dans une poignée de cas. Par exemple, Kia et FCA acceptent dans leurs rangs des « satellites », c.-à-d. des établissements qui peuvent offrir le service et/ou les ventes, mais dont les chiffres sont combinés avec ceux de la concession principale dont ils dépendent. Par ailleurs, chez Alfa Romeo et MINI, il est parfois difficile de savoir si on a affaire à une adresse séparée de l’établissement FCA et BMW.

-Nos classements tiennent uniquement compte des concessions de voitures neuves. Plusieurs groupes exploitent aussi des centres de véhicules d’occasion. Dans le cadre de ce reportage, nous en rapportons l’existence, mais ils n’entrent pas dans le classement du palmarès. Exemple : le Groupe HGrégoire est classé ici avec 7 concessions de voitures neuves, bien qu’il possède aussi 12 établissements (dont 2 en Floride) spécialisés dans le véhicule d’occasion.





Catégories: Industrie

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*