GM Paillé Berthierville

GM Paillé Berthierville: Pénurie de camions GM en vue

La pandémie de COVID-19 n’a pas seulement ralenti les ventes de véhicules ce printemps. Elle est sur le point de créer une rupture de stocks historique. 

De la fin mars jusqu’à la mi-mai, les usines nord-américaines de GM ont dû cesser la production de véhicules. Et plusieurs fabricants de composantes partout dans le monde ont subi le même sort. Résultat : des milliers de camions n’ont pu être produits.

« D’ici la fête de la Saint-Jean-Baptiste, il nous en restera moins d’une vingtaine » – Jean-Claude Paillé, propriétaire de la concession. 

Concessionnaire numéro un des ventes de camions GM au Canada, GM Paillé Berthierville craint de voir son inventaire à sec pour les mois de juillet et août. Habitué d’avoir quelque 1000 camions en stock à cette période-ci de l’année, le concessionnaire n’en compte que 200. « Et d’ici la fête de la Saint-Jean-Baptiste, il nous en restera moins d’une vingtaine », soutient Jean-Claude Paillé, propriétaire de la concession. 

Un été qui s’annonce long pour le concessionnaire pour qui les camions représentent 80% des ventes de l’entreprise. « Les inventaires reviendront à la normale qu’en septembre, voire qu’en octobre. GM va sans doute approvisionner ses concessionnaires des États-Unis avant ceux du Canada », explique Jean-Claude Paillé.

« Juste en mai, nous avons vendu plus de 275 véhicules neufs. »

En attendant, les camions neufs, y compris d’occasion, s’envolent comme des petits pains chauds. « Juste en mai, nous avons vendu plus de 275 véhicules neufs. Reste à voir, conclut-il, comment les affaires se comporteront pour les trois mois à venir. »

Jean-Claude Paillé, propriétaire de GM Paillé Berthierville
Jean-Claude Paillé, propriétaire de GM Paillé Berthierville

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page