Finie, la Volkswagen Golf du peuple

La dernière Golf de 7e génération a été assemblée à l’usine Volkswagen de Puebla, au Mexique, le 20 janvier 2021.

Une « vache à lait » que l’on tue ?

En éliminant ce modèle de la gamme canadienne, on pourrait croire que Volkswagen tue une « vache à lait ». Après tout, la Golf a longtemps été le premier ou le second modèle le plus vendu de la marque, selon qu’on adopte un point de vue québécois ou canadien. 

Par exemple, les chiffres de ventes de Volkswagen nous apprennent que : 

  • Il s’est vendu plus de Golf au Québec en 2019 qu’en 2011 (première année de compilation des ventes d’AutoMédia) : 6 641 contre 3801;
  • Au Québec, la Golf a été le modèle le plus vendu en 2020 et elle a devancé le Tiguan (4 895 ventes contre 4 467);
  • Par contre, à l’échelle canadienne, le Tiguan a devancé la Golf au palmarès des ventes en 2020 (14 240 ventes contre 13 112), tout comme en 2019 d’ailleurs;
  • Enfin, en 2020, les ventes d’autos représentaient 59,9 % de l’ensemble des ventes de Volkswagen au Québec (66,5 % en 2019) et 52,6 % au Canada (59,3 % en 2019). 

Par contre, il ne fait aucun doute que la demande pour les automobiles diminue. Le cas de Volkswagen s’apparente à celui des autres marques. Ainsi, en comparant les ventes de 2019 à l’échelle canadienne (l’année « normale » la plus récente) à ceux de 2009, on constate que les ventes d’autos sont passées de 81,4 % à 52,6 % du total des ventes !

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page