Finie, la Volkswagen Golf du peuple

M. Tetzlaff attribue également cette décision aux changements d’habitudes de consommation des automobilistes, qui optent de plus en plus pour des camions légers aux dépens des automobiles.

« Les changements dans la demande sur le marché en Amérique du Nord au cours des dernières années sont significatifs. Les camionnettes et les utilitaires représentaient 80 % de l’ensemble des ventes au Canada, l’année dernière. Des camions, voilà tout ce que le consommateur canadien (et américain) semble vouloir acheter aujourd’hui, et on ne voit aucun changement de tendance à l’horizon. »

Pour combler le vide laissé par la Golf, à l’instar des autres constructeurs, qui ont lancé des utilitaires sous-compacts récemment (Seltos, Kicks, Kona, etc.), le constructeur allemand table désormais sur le Taos.  « Il ne sera assurément pas aussi petit qu’une Golf, mais nous croyons que plusieurs acheteurs qui auraient opté pour cette voiture compacte seront conquis par cette nouveauté », a conclu M. Tetzlaff 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page