Scion C-HR concept

Fin de Scion: Un mal pour un bien?

Il précise par contre que Scion n’a pas été un échec au point de vue de Toyota : « Nous avons réussi à attirer une clientèle plus jeune et rien que ça constitue une grande réussite. »

Patrice Ouellet a accueilli la nouvelle de la fermeture comme une bénédiction. « Avec les modèles qui portent dorénavant l’écusson Toyota, nous allons maintenant avoir plus de levier pour les mettre en marché et les vendre », dit-il.

Il conclut en expliquant que le problème d’atteindre les jeunes acheteurs ne se limite pas à Toyota, il est global : « Les constructeurs devront s’adapter aux réalités sociales. Les jeunes ont une conscience écologique et ils ont apprivoisé l’économie de partage. Nous n’allons pas vendre moins de véhicules, nous allons vendre des véhicules plus propres, et d’une manière différente. »

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page