Scion C-HR concept

Fin de Scion: Un mal pour un bien?

« Moi et mes fils, quand on a eu 16 ans et un jour, on s’est précipité pour obtenir notre permis de conduire. Aujourd’hui, les « Y » d’il y a 10 ans sont davantage rentrés dans le moule de la banlieue et de la piscine dans la cour, tandis que les nouveaux jeunes, je les appelle la génération N : « n » comme dans « no need for a car » ! »

 

Patrice Ouellet

Le gars de Québec

Pour sa part, Patrice Ouellet en a vendu des Scion. Le directeur général de Boulevard Scion, à Québec, comprend que lancer une marque comporte son lot de défis, même lorsque cette marque est rattachée à un constructeur reconnu. « Le budget de marketing était divisé et probablement insuffisant pour lancer un nouveau modèle », avance M. Ouellet, en parlant de la toute dernière iM.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page