Esthétique automobile: Profit, dépense ou tracas supplémentaire ?

Pour vous expliquer en toute connaissance de cause ce qui distingue véritablement ce centre de formation de la «petite école», j’ai décidé d’y plonger moi-même, pour trois jours, et participer au camp de formation intensif de base. Trois grosses journées de travail. Les paresseux devront y réfléchir avant de s’engager dans cette formation !

 

De la théorie à la pratique

Une journée typique commence par la théorie. Endormant penserez-vous ? Mais ce serait de bien mal connaître notre formateur d’expérience qui a tant d’exemples vécus comiques à nous raconter.

Puis, pour la pratique, on passe dans le grand garage pouvant accueillir quatre voitures sur le plancher de céramique immaculé. C’est là que débutent les choses sérieuses sur de véritables voitures. Toute la gamme d’outils et de produits disponibles sur le marché de l’esthétique y sont mis à l’essai en portant une attention aux détails. C’est là que l’on découvre, ou non, des habiletés manuelles. Avec beaucoup d’attention, les participants assimilent les connaissances et les techniques, tout en réalisant que l’atteinte de l’excellence dans ce travail demande également bien plus de patience qu’il n’y parait.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page