Entrevue avec François Hamel, directeur de territoire pour GM dans l’est du Canada

Entrevue avec François Hamel, directeur de territoire pour GM dans l’est du Canada

Malgré une 2e position pour GM au Québec en matière de ventes, l’année 2019 n’aura pas été facile. Il faut dire qu’en 2018, GM avait terminé en 1re position des constructeurs ayant le plus vendu de véhicules dans la Belle Province… Mais bon, l’an dernier, le « Général » a dû composer avec une diminution de 7,4 % de ses ventes au Québec. Toutes ses divisions affichent une baisse, à l’exception de Cadillac, qui est en hausse de 2,9 %.

 

Entrevue avec François Hamel, directeur de territoire pour GM dans l’est du Canada

François Hamel, directeur de territoire pour GM dans l’est du Canada, décrit 2019 comme une année de tempête. « Nous avons dû nous battre contre des éléments difficiles à contrôler, surtout à un niveau régional, notamment avec des problèmes de transport en cours d’hiver. Cela dit, les performances n’ont pas été si mauvaises au Québec et nous sommes arrivés en bout de piste sans trop de dommages. » 

Cox Automotive

« Plusieurs catégories se sont bien tiré d’affaire, entre autres celle de la Chevrolet Bolt (83 % d’augmentation des ventes), démontrant l’ouverture des Québécois à l’électrification, mais aussi le côté progressif de la marque. Également, la Chevrolet Spark (+43,2 % des ventes) s’est hissée au 3e rang des meilleurs vendeurs chez les sous-compactes – un rôle d’autant plus important que la Chevrolet Cruze est maintenant disparue de la carte. »

CarFax

« Nous sommes aussi très heureux du succès de nos camionnettes (le Silverado affiche une augmentation de 22,9 % au Québec). On sait que la Belle Province favorise la location, et nos démarches des dernières années pour rehausser la valeur résiduelle de nos pick-ups ont porté fruit – nos prix sont vraiment très agressifs. »

« Enfin, nous avons aussi de belles choses qui s’en viennent pour 2020, dont les nouveaux Chevrolet Trailblazer et Buick Encore GX. Du côté de Cadillac, avec l’arrivée des berlines CT4 et CT5, attendez-vous à des prix très compétitifs, sous ceux des ATS et CTS, de même qu’à des taux de location très alléchants. »

Catégories: Industrie

À propos de l'auteur

Alex Crépault

Passionné de l'automobile depuis 1981. Journaliste automobile, créateur du magazine Québec Tuning, promoteur de la série Drift Mania, directeur de marketing automobile pour BMG/Scion Canada et co-propriétaire de MediaGo Communications Inc.

écrire un commentaire

<