Jerry Chenkin, président Honda Canada

ENTREVUE AVE UN LEADER DE L’INDUSTRIE: Jerry Chenkin, ex. président Honda Canada

J.C. : Oui, c’est vrai. En fait, j’ai travaillé pour 13 présidents japonais avant de devenir moi-même président de la compagnie.

 

AM : Quel changement s’est produit pour qu’ils décident qu’un Canadien pouvait occuper cette fonction?

J.C. : Personne ne m’a jamais expliqué les raisons derrière ce changement, mais j’ai quelques explications personnelles. Le marché canadien est perçu comme stable et sans risques pour Honda, la marque y étant très populaire grâce aux efforts soutenus que plusieurs personnes ont maintenus pendant des décennies. À un certain moment, les dirigeants en sont venus à la conclusion qu’ils pouvaient nommer à la présidence une personne qui avait travaillé tant d’années pour la compagnie.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page