Effenco reçoit 2,4 M$ pour son système de coupe-moteur

Effenco reçoit 2,4 M$ pour son système de coupe-moteur

L’entreprise montréalaise Effenco a reçu une aide de 2,4 M$ du Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation pour soutenir le déploiement à grande échelle de sa technologie. C’est dans le cadre du programme Créativité Québec que le gouvernement du Québec a remis cette aide à Effenco pour sa technologie de coupe-moteur brevetée et éprouvée à l’international Active Stop-Start mc.

SiriusXM

L’aide obtenue permettra la réalisation d’activités liées à la commercialisation de la technologie ainsi que la mise en place d’une plateforme numérique accessible aux utilisateurs. Cette aide s’inscrit dans la foulée du plan d’action en électrification des transports 2015-2020 du gouvernement du Québec, dont la volonté de lutter contre les changements climatiques bénéficie aux entreprises technologiques québécoises.

Leadeur dans le domaine de l’électrification des véhicules lourds (camions de collecte de matières résiduelles, tracteurs de terminaux, autobus, camions nacelles, camions de livraison et bétonnières), Effenco a développé un système hybride-électrique qui permet l’arrêt du moteur d’un camion utilitaire dès que celui-ci s’immobilise et qui électrifie ses accessoires et équipements.

Ces arrêts représentent en moyenne entre 40 % et 50 % du temps d’utilisation de ces véhicules. La technologie Active Stop-Start mc permet de limiter les nuisances sonores tout en réduisant de 30 % les émissions de gaz à effet de serre, soit l’équivalent de retirer cinq voitures de la route par système installé.

« Le soutien du Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation a été primordial dans le succès de notre entreprise et l’aide annoncée aujourd’hui nous permettra d’avoir une position de leadeur mondial dans l’industrie, » a affirmé David Arsenault, président d’Effenco. « Technologie issue du centre d’entrepreneuriat de l’ÉTS, Effenco est devenue une entreprise qui se déploie à l’international, créatrice de 35 emplois de haut niveau et prévoyant en créer 30 supplémentaires en 2018. »

Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation lors de l’annonce de la subvention.

« Pour hisser le Québec parmi les chefs de file mondiaux en matière d’électrification des transports, nous devons notamment miser sur la détermination d’entreprises visionnaires qui, comme Effenco, se distinguent par leur savoir-faire et leur capacité exceptionnelle d’innover », a déclaré Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique et députée de Saint-Henri-Sainte-Anne.

Un bureau en Californie et une expansion en France

Depuis 2016, Effenco noue un partenariat avec l’entreprise française Derichebourg Environnement. Cette synergie a aidé Derichebourg à gagner plusieurs contrats au Québec. Un partenariat qui a également profité à Effenco, puisqu’elle a mené à une expansion dans le marché français, soulignée par une entente signée en présence du premier ministre, M. Philippe Couillard, à Paris en mars dernier. De plus, Effenco est présente sur le marché américain, entre autres dans les villes de New York et de Los Angeles.

« Dans l’optique de poursuivre le déploiement à grande échelle de notre technologie, je suis heureux d’annoncer l’ouverture d’un bureau à Los Angeles pour supporter la forte demande pour nos produits en Californie. En effet, le désir manifeste de cet État de diminuer leur émission de gaz à effet de serre est une occasion d’affaires exceptionnelle pour notre entreprise qui y livrera des systèmes pour camions lourds et pour les autobus, » a déclaré David Arsenault.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*