Dix groupes de concessionnaires qui ont brassé des cartes en 2022

En vertu de presque qu’une quarantaine de transactions au Québec au cours des 12 derniers mois, plusieurs concessionnaires, de groupes ou solos, ont démontré leur désir de faire évoluer le marché de l’automobile au Québec. Voici 10 groupes qui ont su brasser les cartes du jeu.

 

Groupe Holand Automotive : une piste de course pour les clients

Au centre de la photo, Gad Bitton, propriétaire du Groupe Holand

Implanté dans l’industrie de la location de flotte de véhicules depuis 1979, le Groupe Holand Automotive figure parmi les organisations automobiles dont l’expansion est à surveiller de près. En incluant ses acquisitions des concessions Ferrari et Maserati Montréal en décembre 2020 auprès de Lawrence Stroll, l’entreprise compte maintenant six adresses au Québec, puisque Rolls-Royce Motor Cars Québec ltée (la seule concession Rolls-Royce de la province), Aston Martin/Bentley Montréal, BMW MINI Québec et BMW Lévis font partie de son tableau de chasse. Le groupe de l’homme d’affaires Gad Bitton possède également la concession Lamborghini Palm Beach, en Floride. Cerise sur le sundae, l’entreprise est devenue propriétaire du circuit Mont-Tremblant au cours de l’été. Dans un communiqué de presse, M. Bitton a mentionné que cet achat permettra à son groupe d’enrichir l’offre d’expériences et d’événements exclusifs à l’attention des conducteurs des luxueuses et exotiques marques que vend son équipe.

 

Drew Tilson s’installe au Québec

Sean Andrew Tilson

Le concessionnaire ontarien Sean Andrew (Drew) Tilson a débarqué au Québec par la grande porte au printemps dernier. Déjà propriétaire des concessions Barrie Nissan et Cambridge Ford, il a fait l’acquisition des trois adresses appartenant à Marie-Josée Bégin, soit Porsche Centre Québec, Audi Ste-Foy et Audi Lévis. De grande valeur sur le plan de l’achalandage et de l’immobilier commercial, cette méga-transaction s’est conclue pour une somme de plus de 54 M$. Montant dont font foi les actes notariés colligés par JLR Solutions foncières. Pour réaliser ce coup, Tilson a vendu sa participation dans la concession Georgian BMW, dont il était devenu associé il y a quelques années. D’ailleurs, parce qu’il ne maîtrise pas la langue de Molière, le concessionnaire ontarien a convaincu Gilbert Paquette, qui était justement directeur général de Georgian BMW, de le suivre. Natif de Québec, M. Paquette est ainsi devenu le vice-président et le directeur des opérations des trois concessions bien connues dans la Capitale-Nationale.

 

Le Groupe Saint-Jean consolide sa position joliettaine (recherche photo)

Pierre-Alexandre et Marie Saint-Jean

C’est d’abord dans l’industrie funéraire que le Groupe Saint-Jean a planté ses racines au cœur de Joliette. Aujourd’hui, l’entreprise familiale est devenue un important joueur dans l’industrie automobile avec plus de 40 % des concessions en ville. Déjà propriétaire de quatre adresses joliettaines (Ford Lincoln, Volkswagen, Mazda et Villeneuve Honda), le Groupe Saint-Jean a poursuivi ses emplettes sur son territoire de prédilection en faisant l’acquisition de Subaru Joliette. Elle devient la cinquième franchise de l’organisation installée sur la route 131. Notons que la famille Saint-Jean est également propriétaire de deux succursales Lapointe Sports (Louiseville et Joliette). Sa boutique de Joliette représente d’ailleurs le plus grand détaillant de produits récréatifs BRP dans Lanaudière et le plus important détaillant de Can-Am Spyder au Canada.

 

Et de cinq pour l’équipe Monahan Désautels (recherche photo)

Kevin Boie, Stéphane Martel, Roger Desautels III, Ray Monahan, Jennifer-Jane Monahan, Guy Caouette. À droite, Mark Olivier.

En acquérant la concession Denis Breton GM à Saint-Eustache, le Groupe Monahan Désautels porte à cinq son nombre d’adresses dans la grande région métropolitaine de Montréal. Il s’agit d’une nouvelle transaction pour le groupe, qui était demeuré inactif en matière d’expansion depuis au moins trois ans. L’organisation, déjà propriétaire de Boulevard Dodge Chrysler Jeep, à Montréal, de Montmorency Ford, à Brossard, de Saint-Laurent Hyundai et de Boisvert Chevrolet Buick GMC, détient également les bannières Boisvert Isuzu (camions) ainsi que Saint-Laurent Genesis (boutique).

 

Pérennité shawiniganaise pour le Groupe Vincent

Maxime Vincent

Cela fera bientôt 100 ans que la famille Vincent sert la clientèle de la Mauricie. Tout a commencé avec le garage de véhicules d’occasion qu’avait démarré le patriarche Philias Vincent, à Grand-Mère, en 1924. En attendant de célébrer son centenaire en affaires, la quatrième génération du Groupe Vincent consolide ses acquis dans la région shawiniganaise. En plus d’y détenir les bannières Honda, Hyundai et Mazda, l’entreprise a ajouté celle de Chrysler à son portfolio au cours des derniers mois. L’organisation totalise donc maintenant quatre concessions, puisqu’elle a vendu celle de Hyundai Trois-Rivières au Groupe Dusablon. Le Groupe Vincent est également devenu partenaire de MVM motosport, spécialisé dans la distribution de véhicules de sport motorisés neufs et d’occasion.

 

Laplante Groupe Auto s’installe à Matane

Mathieu Laplante

Déjà présent à Mont-Joli avec la bannière Chrysler Jeep Dodge, Laplante Groupe Auto avance encore plus dans l’est. Cette fois-ci, l’entreprise de Québec s’offre la concession Kia Matane qui appartenait à Sylvie Caouette et André Désilets. Cette quatrième adresse pour le groupe, qui détient également Capitale Chrysler Québec et Sainte-Foy Chrysler Dodge Jeep Ram, représente sa toute première incursion dans le marché des véhicules asiatiques. Outre cette nouvelle acquisition, qui grossit le portefeuille de l’organisation, Laplante Groupe Auto possède trois Méga centres de véhicules d’occasion situés à Mont-Joli, Shannon et Rawdon.

 

Et de trois pour 84Dix

Serge Bernier, Charles Poulin et Jean-François Frenette

L’entreprise d’investissement 84Dix, de Granby, qui appartient à Serge Bernier et Jean-François Frenette, continue son expansion dans la ville estrienne. Après avoir acquis les concessions Hyundai et Mercedes-Benz, 84Dix a ajouté celle de Formule Ford en décembre 2021. Ce groupe possède également une station-service Ultramar (Dépanneur Ultra des Cantons) ainsi que La Zone Auto & Uni-Pro de Granby. Il est de plus actionnaire dans l’entreprise Marketing Auto, qui a développé le logiciel de gestion automobile Boom CRM, une solution qu’utilisent une trentaine de concessionnaires. Notons que l’acquisition de la concession Ford granbyenne constitue un retour chez les constructeurs américains pour les actionnaires Bernier et Frenette. Ils étaient tous deux copropriétaires de Chevrolet Granby avant qu’ils ne vendent leurs parts il y a près de quatre ans. D’ailleurs, un de leurs ex-partenaires, Charles Poulin, s’est joint à eux dans l’actionnariat de Formule Ford.

 

Mario Goupil, de partenaire à propriétaire 

La Maison Chrysler de Charlesbourg

Le 1er janvier dernier, Mario Goupil a racheté les parts de son employeur, le Groupe Daigle, pour devenir l’unique actionnaire des concessions Maison Chrysler de Charlesbourg et Saint-Nicolas Hyundai. M. Goupil était un associé de longue date qu’avait justement recruté la famille Daigle au tournant des années 2000. C’était d’ailleurs avec la collaboration de Mario Goupil que le Groupe Daigle avait ouvert les portes de la concession Saint-Nicolas Hyundai en 2016.

 

Et de trois pour le concessionnaire Antoine Sylvestre

Belle façon pour le concessionnaire Antoine Sylvestre d’entamer sa jeune trentaine : le propriétaire de Carella Honda, à Amos, a fait l’acquisition de deux adresses à Mont-Laurier (Honda et Kia) au cours de l’année 2021. Pour procéder à ces deux achats, Antoine Sylvestre s’est associé notamment à Carl Pelletier. Ce dernier a d’ailleurs hérité de la direction générale des deux adresses lauriermontoises. Le directeur des pièces et services chez Carella Honda, Patrice Fortin, fait lui aussi partie de l’actionnariat de la concession Honda Mont-Laurier.

 

Jasmin Léveillée : De GM à Nissan

Jasmin Léveillée

De retour comme propriétaire de concession automobile depuis deux ans, Jasmin Léveillée ne se sera pas contenté d’une seule adresse pendant longtemps. Après l’achat de Nissan Joliette des mains d’ALBI le Géant en janvier 2021, le concessionnaire a acquis Belvédère Nissan Mont-Laurier. « Lorsque j’ai vendu Cartier Chevrolet, à Québec, en 2019, j’avais pourtant dit à mon père que la vie de concessionnaire, c’était terminé pour moi », explique Jasmin Léveillée. À l’époque, le Groupe Daigle lui avait fait une offre qu’il ne pouvait pas refuser. Et à l’aube de la cinquantaine, le concessionnaire était tenté par une retraite précoce. Mais la vie étant ainsi faite, des occasions se sont présentées. « Je m’apprêtais à retourner vivre à Sorel, l’endroit où j’ai grandi, lorsque j’ai appris que la concession de Denis Leclerc se pointait sur le marché. Je n’ai pas pu résister à l’appel », raconte-t-il.

Et comment s’est-il retrouvé nouveau propriétaire de Belvédère Nissan Mont-Laurier ? « Au printemps dernier, je suis allé visiter une concession d’un autre constructeur dans le nord-ouest du Québec. Au retour, j’ai arrêté à Mont-Laurier pour aller jeter un coup d’œil à la concession Nissan devenue la première à afficher la nouvelle image du constructeur. Je suis immédiatement tombé sous le charme. Et comme le hasard fait bien les choses, le propriétaire Marc Grenier était en mode vendeur. »

À propos, il semble que le magasinage de Jasmin Léveillée soit loin d’être terminé. Impressionné par les résultats obtenus chez Nissan Joliette (plus de 600 véhicules neufs vendus en 2021), le constructeur japonais ne cache pas au concessionnaire Léveillée qu’il le voit déjà dans sa soupe comme le propriétaire d’une éventuelle troisième et même d’une quatrième concession Nissan en 2023.  À suivre.

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page