Dîner de Noël de la CCAM 2017: Un SIAM à célébrer et un F&A 2.0

Fidèle à sa bonne habitude, la CCAM a convoqué ses membres le 6 décembre dernier à son traditionnel dîner de Noël, tenu cette année à l’Entrepôt Dominion dans le quartier Saint-Henri, à Montréal. C’est dans une ambiance rétro, au milieu de jeux d’arcades classiques, de cocktails et de bonne bouffe, que François Boisvert, président de la Corporation de concessionnaires automobiles de Montréal, a livré son discours qui a mis l’emphase sur le prochain Salon international de l’automobile de Montréal (SIAM) puisqu’il célébrera sa 75ème édition !

Pareil anniversaire, ça se fête en grand et l’équipe du Salon prépare plusieurs cadeaux. Pour commencer, l’équipe du SIAM s’apprête à lancer un concours pour gagner un voyage pour deux Montréal-Paris (entre autres pour visiter le Mondial de l’Auto), en plus d’un séjour au Mans et d’une visite du musée des 24 heures du Mans. Avec cette initiative, le SIAM veut récompenser les vrais amateurs d’autos qui les suivent depuis des années!

De plus, les allées du SIAM seront décorées par des visuels historiques du Salon, question de plonger les gens dans l’univers des anciennes éditions. Finalement, l’attraction phare du Salon, la Zone Performance, présentera une salle dédiée à des automobiles qui ont marqué le monde de la personnalisation automobile de leur époque.

François Boisvert a aussi profité de l’occasion pour souligner les retombées de la fameuse soirée Avant-première du salon qui, depuis 2005, a permis de récolter plus de 6,1 millions de dollars pour les fondations hospitalières du grand Montréal. Un exploit, en effet, digne de mention.  

 

Place au F&A 2.0 !

Ce populaire dîner de Noël étant commandité par iA-VAG/PPP, Martin Taillandier, directeur des ventes pour le Québec et l’Atlantique d’iA-VAG, a donc profité de l’occasion pour s’adresser aux invités. Évidemment, l’année 2017 en a été une très importante pour l’entreprise puisqu’il a fallu gérer l’acquisition du Groupe PPP conclue en janvier dernier. Si, du propre aveu de M. Taillandier, l’intégration n’a pas été sans créer des remous, les deux équipes aujourd’hui fusionnées se réjouissent de pouvoir désormais fournir à leurs clients une panoplie inégalée de produits et services. Que l’on parle d’assurance garage, du programme Ascension, de maladie grave, etc., l’une ou l’autre des entités – quand ce ne sont pas les deux – est prête à répondre à tous les besoins des concessionnaires.

Taillandier s’est aussi tourné vers l’année 2018 en évoquant l’arrivée du directeur commercial Version 2.0. “Ça fait 20 ans qu’on fait le F&A de la même façon », a-t-il expliqué, en donnant l’exemple typique du client qui, de retour en concession pour son 3e ou 4e achat, dit à son conseiller aux ventes: “Ah oui, là, tu vas me présenter le monsieur du financement et ses produits…” Une phrase prononcée avec plus ou moins d’enthousiasme. Ce qui fait dire à Martin Taillandier: « Nous sommes rendus à une évolution. ».

Ainsi, il est connu que les directeurs commerciaux ont souvent besoin de travailler avec quatre systèmes différents pour finaliser une transaction. Pour remédier à la situation, iA-VAG/PPP a créé un écosystème qui permettra de régler une transaction à l’aide d’une seule entrée de données. Le projet pilote est déjà lancé au Québec, ainsi qu’ailleurs au pays, et il sera présenté à plus grande échelle aux clients dès le deuxième quart de 2018.

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page